Le directeur de cabinet du ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Emmanuel Kouéla, a prononcé le discours d’ouverture de la cérémonie.(DR)

TRANSLOG Première édition du Salon burkinabè : des transports et de la logistique

• Trois jours de festivités et de partage d’expériences

• 10 acteurs du secteur récompensés

Pays de l’Hinterland, le Burkina Faso est un pays enclavé, d’où la nécessité de développer le secteur du transport et de la logistique qui est un des maillons forts de la chaîne du développement économique du pays. C’est dans cette logique que l’agence OSD communication a initié le Salon burkinabè des transports et de la logistique tenu du 2 au 4 juillet 2019.
Durant trois jours, les professionnels du secteur venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Bénin, du Mali ont partagé leurs expériences et leurs savoir-faire pour mieux organiser et développer le secteur. Après le discours d’ouverture prononcé par le représentant du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Emmanuel Kouéla, par ailleurs chef de cabinet, la délégation a procédé à une visite des stands occupés par les entreprises du secteur, qui ont à tour de rôle, présenter leur savoir-faire aux autorités. Des structures telles que le Port autonome d’Abidjan, les ports du Ghana et de nombreuses organisations professionnelles du secteur ont participé au succès de ce Salon, à travers des expositions.
Le directeur de cabinet du ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Emmanuel Kouéla ,après avoir confirmé le soutien du gouvernement au TRANSLOG , a notamment rappelé que : « le transport joue un rôle important dans le développement économique d’un pays, d’où l’importance de le développer  » .Il a, par ailleurs, affirmé que le gouvernement burkinabè s’était doté , au cours de ces 20 dernières années, d’une politique nationale de transport ; il s’agit, entre autres, de la déclaration de politique nationale , du PNDES à son axe stratégique 3, à savoir dynamiser les secteurs porteurs de l’économie, la modernisation du parc routier , la sécurisation des sites de transport ,l’amélioration du transport aérien et ferroviaire .
Selon le président du comité d’organisation Omar Sidibé : «  C’est particulièrement dans le but de contribuer au rayonnement et à la valorisation du secteur du transport et de la logistique que cet espace a été créé ». Il s’est agi, au cours de ce Salon, d’échanger sur les thèmes tels que la mobilité rurale et moyen intermédiaire de transport, programme de développement des transports au Burkina Faso, financement des infrastructures et équipement des transports, ports et pays enclavés (défis et perspectives). Les participants ont eu l’occasion de découvrir des équipements, des produits et services innovants, adaptés à leur réalité .A cette occasion, une dizaine d’acteurs a été primée pour la qualité de leurs services, dont le représentant du Port autonome d’Abidjan, Emmanuel Voho Sahi.

Rachid Ouédraogo (Collaborateur)


Les acteurs distingués

LISTE DES LAUREATS
– ELITIS EXPRESS
– TCV
– SARAMAYA TRANSPORT
– SOKAF
– KANIS LOGISTICS
– SAFTRANS
– SOATT
– UNITRA
– LIZA TRANSPORT INTERNATIONAL
– SCANNING SYSTEMS
– PORT AUTONOME D’ABIDJAN
– CBCT BENIN

Commentaires
Numéro d'édition: 306

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.