De Bonnes Sources

• Union européenne : plus de 10 milliards F CFA pour le Burkina Faso
Le 11 juin 2019, l’Union européenne a décidé de fournir 152,05 millions d’euros pour porter secours aux personnes dans le besoin dans la région du Sahel. Les fonds de l’UE mis à disposition dans le cadre de cette enveloppe d’aide permettront de fournir une aide humanitaire dans les 7 pays suivants: Burkina Faso (15,7 millions d’euros), Cameroun (17,8 millions d’euros), Tchad (27,2 millions d’euros), Mali (23,55 millions d’euros), Mauritanie (11,15 millions d’euros), Niger (23,15 millions d’euros) et Nigeria (28 millions d’euros). Une enveloppe de 5 millions d’euros supplémentaires est allouée à un projet régional luttant contre la malnutrition au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie et au Niger.

• Nisfaso reçue à la DGTCP.
La société Nisfaso a été reçue le 11 juin dernier par la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique. Cette rencontre se tient suite à un communiqué du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers(CREPMF) qui avait épinglé des entreprises burkinabè faisant appel à l’épargne publique ou proposant des placements à des rendements élevés sans se soumettre à la législation communautaire. Cette rencontre de travail visait, selon le promoteur de Nisfaso, à voir comment accompagner sa structure dans ses activités.

• Vente des filiales de BNP : un Groupe burkinabè dans la danse ?
Fin mai ; la BNP Paribas a annoncé la cession de ses parts dans ses filiales au Mali, au Burkina Faso, en Guinée, en Tunisie et au Gabon. Une dizaine de candidats était en lice pour les acquisitions. On apprend que parmi les candidats au rachat, seulement 4 ont été retenus sur la shortlist. Et sur cette liste figurerait le Groupe Coris qui veut profiter de cette opération pour renforcer son assise et élargir sa présence dans la sous-région.

• Le Certificat d’études primaires 2019 : 53,3% des candidats étaient des filles
L’examen du Certificat d’études primaires (CEP), session 2019 dont les compositions ont eu lieu du 11 au 13 juin 2019 a enregistré 419.260 inscrits, dont 223,529 filles et 195.731 garçons. Les filles représentent 53,3% de l’effectif. Selon le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, cette session enregistre 29.751 candidats en plus par rapport à la session de 2018, avec un taux d’accroissement de 7,6%. La région de l’Est enregistre le moins d’inscrits à cette session avec une baisse de 1.031 candidats par rapport au nombre d’inscrits en 2018.

• Formation technique et professionnelle: 264 enseignants et encadreurs pédagogiques d’ici 2021
Le Projet de formation des enseignants et Conseillers pédagogiques de l’Enseignement et la Formation technique et professionnelle (FECOP/EFTP) vise à mettre à la disposition des structures de l’Enseignement et la Formation technique et professionnelle, 264 enseignants et encadreurs pédagogiques d’ici 2021.
Dans les détails, ce sont 206 enseignants et 07 Conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire dans au moins 41 spécialités de l’Enseignement et la Formation technique et professionnelle qui sont attendus. La somme à mobiliser pour l’année 2019 serait de 3,176 milliards FCFA.

• Baccalauréat 2019 : 110.508 candidats attendus
La session 2019 du Baccalauréat se déroulera du 21 juin au 9 juillet 2019.
Selon la communication orale que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a faite au Conseil des ministres du 13 juin 2019 sur les dispositions prises pour cette session de l’examen du Baccalauréat, 110.508 candidats sont attendus, dont 40,74% de filles. Ils composeront dans 412 jurys. Le plus jeune candidat a 14 ans et est inscrit dans un établissement de Boussé. Le lancement officiel aura lieu le 21 juin à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest.o

• AFRICAN BANKER 2019 : Orabank et Ecobank distinguées
Deux banques bien installées au Burkina sont dans le palmarès de l’édition African bankers Awards rendu public en marge des assemblées générales de la BAD à Malabo le 11 juin dernier.
Il s’agit de Ecobank, élue banque de detail de l’année, et de Orabank, banque regionale de l’année.

Commentaires
Numéro d'édition: 303

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.