De la gauche vers la droite, le Représentant-résident de la JICA au Burkina Faso, Kobayashi Takemichi, et le Commissaire chargé du département de l’Aménagement du territoire et des transports, Dr Paul Koffi Koffi. (DR)

Anneau de croissance en Afrique de l’Ouest : Le plan de l’aménagement des corridors en marche

• Les partenaires techniques et financiers se concertent

• 23 milliards de dollars planifiés sur l’horizon 2020

• Définir un schéma équilibré de développement économique

En prélude à la table ronde des bailleurs de fonds prévue en juillet 2019, notamment dans le cadre du financement du plan directeur d’aménagement des corridors pour l’Anneau de croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO), la Commission de l’UEMOA, avec le soutien de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), a organisé une rencontre avec les partenaires techniques et financiers. Cette réunion s’est tenue le 07 juin 2019 à Ouagadougou et a mobilisé une cinquantaine de participants. La cérémonie d’ouverture des travaux a été marquée par les allocutions de Kobayashi Takemichi, Représentant-résident de la JICA au Burkina Faso, et du Dr Paul Koffi Koffi, représentant la Commission.
Cette initiative intervient à la suite de l’identification d’une série de projets hautement prioritaires pour la zone Afrique de l’Ouest devant assurer une croissance économique et impulser un développement durable et intégré pour la sous-région.


Cependant, il ressort que le coût d’exécution du plan est estimé à 23 milliards de dollars planifiés sur l’horizon 2020. Selon le Commissaire chargé du département de l’Aménagement du territoire et des transports, Dr Paul Koffi Koffi: «Le plan directeur CACAO vient en appui aux programmes de l’Union et cadre avec son plan stratégique 2011-2019 dont l’un des axes vise le développement des infrastructures pour assurer l’intégration économique». Il a notamment insisté sur le fait que «le plan définit un schéma équilibré de développement économique entre les régions des pays concernés par le projet».
Le plan directeur du CACAO est un projet qui découle des initiatives contenues dans la déclaration de la TICAD V qui s’est tenue à Yokohama au Japon en juin 2013. Ce plan a été élaboré sur la base de 04 pays de la sous-région, particulièrement le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Ghana ; il a été ensuite étendu au Bénin. Il définit un schéma équilibré de développement économique entre les régions des pays concernés par le projet afin de promouvoir la croissance économique en Afrique de l’Ouest, sur la base des potentialités des secteurs économiques identifiés et des ressources disponibles. Par ailleurs, ce plan a pour ambition d’assurer la promotion des corridors de transport par la formulation des stratégies de développement économique en se basant sur l’approche corridor. Les 4 corridors de la zone regroupent près de 90% des échanges entre les pays concernés.
A l’issue de la rencontre, les partenaires techniques et financiers ont marqué leur adhésion au plan directeur et se sont félicités des résultats atteints. Ils se sont également engagés pour une participation active à la prochaine table ronde des bailleurs de fonds prévue à Abidjan en juillet 2019, en vue de la mobilisation des ressources pour le financement du plan directeur.

Rachid OUEDRAOGO (Stagiaire)

Commentaires
Numéro d'édition: 303

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.