Recettes 2018 : La DGI mobilise le plus

• Elle mobilise 46,80% des recettes ordinaires

• La Douane, 107,71% de taux de réalisation en 2018

• Le Trésor collecte les taxes superficiaires, les dividendes, les produits de chancellerie, etc.

Les trois régies de recettes chargées du recouvrement des recettes ordinaires sont la Direction générale des Impôts (DGI), la Direction générale des Douanes (DGD) et la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP). Sur ces trois régies, la Direction générale des Impôts mobilise le plus de recettes.
Sur une prévision de recouvrement inscrite dans la loi de finances rectificative 2018 de 746,88 milliards FCFA au profit du budget de l’État, la DGI a mobilisé 723,05 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 96,81%. Les 723,047 milliards représenteraient 46,80% des recettes ordinaires. A la même période en 2017, la DGI avait mobilisé 673,373 milliards FCFA au profit du budget de l’État, soit une progression du niveau des recettes mobilisées en 2018 de 49,67 milliards F CFA.
Le niveau des recouvrements de la DGI aurait été meilleur si elle n’avait pas rencontré des difficultés comme les problèmes d’identification des contribuables, les lenteurs constatées dans le paiement des avis de crédit, les problèmes d’extension et de stabilité du réseau informatique, l’inaccessibilité de certaines zones due au problème sécuritaire, le non- règlement par l’Etat de certains fournisseurs, entraînant du même coup leur insolvabilité vis-à-vis des impôts.
La Direction générale des Douanes (DGD) avait un objectif annuel de recouvrement de 572,88 milliards FCFA en 2018. En fin d’année, les recouvrements de la DGD se situaient à 617,06 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 107,71%. A la même période de l’année 2017, les réalisations de la DGD étaient de 575,20 milliards FCFA, soit une augmentation de 41,86 milliards FCFA entre 2017 et 2018.
La Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique a recouvré 204,95 milliards FCFA en 2018, sur une prévision de 183,89 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 111,45%. En 2017, la DGTCP avait mobilisé 147,85 milliards FCFA, soit une hausse de 57,11 milliards FCFA entre les 02 années.
Les recettes de la DGTCP sont composées essentiellement des recettes minières (droits proportionnels et taxes superficiaires), les dividendes, les produits de chancellerie, les ventes d’imprimées, le remboursement du principal et des intérêts des prêts rétrocédés, les recettes en atténuation de dépenses, les recettes issues de la délivrance des actes de justice, les recettes issues des amendes et confiscations, de la délivrance des visas des contrats des travailleurs non nationaux, de la tarification des actes médicaux et d’hospitalisation, etc.

E K

Commentaires
Numéro d'édition: 295

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.