Marché financier: 157 milliards mobilisés par le Burkina Faso

• Au cours du 4e trimestre 2018

• Le calendrier des émissions du 1er trimestre 2019 dans l’Union

Le 14 novembre 2018, le Burkina Faso lançait un avis d’appel d’offres pour des obligations assimilables du trésor. Le montant sollicité était de 30.000 millions FCFA. A la fin de l’opération sur le marché boursier, le pays a récolté seulement 13.689 millions FCFA, soit un taux de couverture de 47,85%. Une mauvaise affaire pour le Burkina, notait L’Economiste du Faso dans son numéro 257.


A la fin du 4e trimestre 2018, le bulletin statistique du marché des titres publics de l’Union est favorable pour le pays des Hommes intègres. En termes de réalisation, le Burkina Faso a mobilisé 157 milliards FCFA au 4e trimestre 2018, sur le marché financier de l’Union, contre 163 milliards pour la Côte d’Ivoire et 145 milliards pour le Niger.

——————————————–

—————————————————

Ce volume a été mobilisé par adjudication, selon l’Agence UMOA Titres qui a rendu public, le 21 janvier dernier, le onzième numéro de son bulletin statistique. Dans la répartition du volume total mobilisé par émetteur au cours de la période du bulletin, le Burkina Faso se taille une part de 24%, contre 25% pour la Côte d’Ivoire. Ainsi, au 4e trimestre de l’année 2018, le pays se classe 2e de l’Union, juste avant la Côte d’Ivoire. Juste après, vient le Niger avec 22%, le Mali (13%), le Togo (8%) et le Bénin (7%). Notons que pour le Sénégal, aucune émission n’a été réalisée dans la zone UEMOA au cours du 4e trimestre 2018. En analysant le portefeuille des titres publics du Burkina Faso, émis par adjudication, on relève que la majorité des porteurs de titres du pays sont des nationaux. Ainsi, 48,37% des porteurs viennent du pays des Hommes intègres. Le Sénégal vient ensuite avec 16,49% de taux de participations, puis la Côte d’Ivoire avec 12,89% et pour conclure, le Mali et la Guinée-Bissau clôturent la liste des porteurs de titres publics avec respectivement 4,27% et 0,58%.

ESS


25 milliards FCFA pour le Burkina en janvier 2019

L’année 2019 commence bien pour le Burkina Faso sur le marché financier de l’UEMOA. Le 8 janvier dernier, le pays lançait l’émission de bons assimilables du Trésor de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique portant sur un montant de 25 milliards sur 12 mois. Première opération sur le marché financier de ce nouvel an, cette opération a obtenu de bons résultats. Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions a été de 101,25%, selon UMOA Titres, dans un communiqué que son site a publié le 9 janvier 2019. 32 soumissions ont été réalisées pour un montant global de 25.313 millions F CFA.
Cette émission visait à mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales, en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat, gestion 2019.

Commentaires
Numéro d'édition: 284

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.