De Bonnes Sources :

• Cadastre fiscal: enfin quelque chose de concret

Quelle est l’échéance de mise en place du Cadastre fiscal? On se rappelle que l’arrêté portant création, objet, classification, administration et fonctionnement du projet Cadastre fiscal au Burkina Faso (PCF/BF) a été signé le 8 juin 2018. Il dispose en son article 12 que sauf dispositions conventionnelles contraires, le PCF/BF s’exécute sur la période allant du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020. Le projet suit son cours actuellement.

• Le bitumage de la route Tougan et Ouahigouya se précise
Le Burkina Faso a signé un accord de prêt à Nouakchott, en Mauritanie, le 06 décembre 2018, avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) pour le financement du bitumage de la route nationale entre Tougan et Ouahigouya. Le coût total du projet est d’environ 39,050 milliards FCFA. La BADEA apporte une contribution partielle sous forme de prêt d’environ 11 milliards FCFA. La contribution de l’Etat burkinabè est d’environ 1,080 milliard FCFA. Cette route communautaire permettant de relier Abidjan (Côte d’Ivoire) à Mopti (Mali) en passant par Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).

• Minefid: création de nouveaux postes comptables
Le Conseil des ministres du 26 décembre 2018 a annoncé la création de postes de comptables dans l’administration des Douanes, du Trésor et des Impôts
Un décret pris dans ce sens définit les principaux postes comptables chargés de la tenue de la comptabilité générale de l’Etat et précise les structures auprès desquelles les postes comptables sont créés. L’adoption de ce décret, souligne le gouvernement, permet l’organisation des postes comptables en réseaux et l’opérationnalisation effective de la déconcentration de la fonction comptable.

• Lonab: Ablassé interpelle le président du Faso
Dans une lettre ouverte au président du Faso, le président du parti le Faso autrement, attire l’attention du chef de l’Eta sur ce qui se passe à la Loterie nationale. Il estime que la société est mal gérée et prend pour support le changement d’identité visuelle de la société qu’il estime onéreuse et «inopportune» en ces périodes difficiles.
Le titre de sa lettre ouverte est intitulé lettre ouverte au président du Faso, chef de l’Etat, sur la mal gouvernance au Burkina Faso et sur l’urgence de sauver la Loterie nationale burkinabè. Il demande au président du Faso de prendre des mesures urgentes pour arrêter les frais. Il s’agit, entre autres, de suspendre le Conseil d’administration de la LONAB; mettre en lieu et place de la Direction de la LONAB, un Comité provisoire de gestion; faire un audit indépendant de la LONAB; rapporter la décision de changer la charte graphique avec la calebasse et conserver le canari d’origine, image de bonheur et de succès; rouvrir les clubs PMUB fermés arbitrairement à travers le territoire national, malgré les injonctions du gouvernement et de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE/LC).

• Chine: arrivée d’une nouvelle équipe médicale
La reprise des relations diplomatiques entre la République de Chine et le Burkina Faso se renforce encore. Le 26 décembre dernier, l’Ambassade de Chine dans notre pays a organisé une réception. Le but, dire au revoir à la première équipe médicale chinoise et accueillir officiellement la seconde équipe médicale qui est déjà sur le terrain. L’occasion pour l’équipe partante de faire le point de ses activités sur le terrain. Durant six mois, ces experts ont travaillé au CHU de Tengandogo, au CHR de Koudougou. La mission médicale chinoise a aussi effectué une visite au village de Saponé. En termes de réalisations de l’équipe, il faut noter «l’action de la lumière». Elle a consisté pour des spécialistes ophtalmologiques qui ont effectué du 21 novembre au 24 décembre 2018, une opération de la cataracte gratuite au profit de 200 patients.

• Planning familial gratuit en 2019
Gratuité des produits contraceptifs, accès gratuit à la consultation. Ce sont, entre autres, les facilités liées à la gratuité du planning familial. Une mesure annoncée pour le 1er juin 2019 dans le Conseil des ministres du 26 décembre dernier. Selon le porte-parole du gouvernement, le montant lié à la gratuité d’accès au planning familial pour 2019 s’élève à 6,27 milliards de francs CFA. La mesure va améliorer la qualité de vie des populations à travers la réduction de la mortalité infantile et maternelle et l’amélioration des conditions économiques de la famille.

Commentaires
Numéro d'édition: 280

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.