Les membres du Club des Hommes d’affaires franco-burkinabè n’ont pas hésité à laisser parler leur cœur avec à leur tête son président, Arnaud Bouchier (extrême droite). (Ph. Ecodufaso)

Club des Hommes d’affaires franco-burkinabè : Redonner espoir aux personnes vulnérables

• 1 million FCFA à l’Association Rama

• 1 million FCFA à Spécial Olympic

Le samedi 15 décembre 2018, le Club des Hommes d’affaires franco-burkinabè a organisé à l’hôtel Sopatel Silmandé à Ouagadougou, sa toute première soirée de gala de charité. Cette soirée, qui a refusé du monde a permis au club de récolter la somme, de 2 millions FCFA au profit des enfants de la rue et des femmes en difficulté. Le président du club des Hommes d’affaires franco-burkinabè, Arnaud Bouchier, a souligné que le club était animé d’une volonté à venir en aide au ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille dans ses actions quotidiennes. Il s’est félicité de toutes ces personnes morales comme physique qui ont mis la main à la poche en permettant au club d’engranger 2 millions FCFA. Les bénéficiaires sont l’Association Rama et Spécial Olympic avec chacune la somme de 1 million FCFA.
La solidarité du club, selon Arnaud Bouchier, ne s’arrête pas avec ce premier geste, elle va se manifester à travers d’autres levées de fonds de la part des membres. Lesquels fonds seront remis d’ici à la fin de ce mois sous forme de cadeau de noël au Fonds national de solidarité. Laquelle cérémonie va réunir le département de la Solidarité nationale et le club. Cet élan de solidarité, de l’avis du président du club, se ressent sur le terrain économique où, dit-il, que ses membres sont dynamiques.
Ce dynamisme par la création de richesse nationale à travers la mise en place des unités industrielles. Pour lui, cette soirée de gala est une occasion pour le club de s’engager dans une noble cause, celle des personnes vulnérables. Il a rappelé qu’à ce jour, le club comptait 112 membres dont 8 nouveaux adhérents en 2018. Dans le souci de mieux appréhender les enjeux des textes régissant l’activité économique au Burkina Faso, le club a poursuivi en 2018, ses échanges périodiques avec le gouvernement.
Le club des hommes d’affaires franco-burkinabè va tenir sa prochaine Assemblée générale en janvier 2019, fait savoir Aranaud Bouchier. La «plus heureuse» à cette soirée gala était la ministre Hélène Marie Laurence Marchal. Elle s’est réjouie du fait que cette main tendue du club va beaucoup soulager les enfants en situation de rue et les femmes en situation difficile. Elle a émis le vœu que cet élan de solidarité soit approprié par les autres partenaires au développement afin de redonner sourire et espoir aux bénéficiaires. Elle a aussi souhaité que ce partenariat entre les deux entités puisse se poursuivre. Il faut noter qu’à l’occasion de cette soirée, il a été organisé une Tombola avec à la clé, deux mobylettes, un billet d’avion Air France et une nuitée au Sopatel hôtel.

RD


Le CHAFB en deux mots

C’est lors de la Commission mixte franco-burkinabè de janvier 1990 qu’a été décidée la mise en place d’un Club des Hommes d’affaires franco-burkinabé (CHAFB). L’idée de créer un club étant motivée par le besoin d’instaurer un espace de concertation et d’échanges entre les autorités publiques et les opérateurs économiques en vue de renforcer les liens entre les économiste hommes d’affaires français et burkinabé.

Source : Burkinapmepmi

 

Commentaires
Numéro d'édition: 279

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.