De Bonnes Sources

• SEP: bientôt un comité technique de suivi
Lors des échanges à l’Assemblée générale de la Société des éditeurs de la presse (SEP), les patrons ont eu de longs échanges sur la subvention à la presse privée et le fonds d’appui à la presse privée. Sur le fonds d’appui qui devrait faire des crédits souples aux médias, le dossier n’avance pas comme le souhaitent les patrons de presse, et tous les patrons ne sont pas toujours au même niveau d’information. C’est ainsi que l’Assemblée a suggéré la mise en place d’un comité technique de suivi du dossier.

• CSC: les nouveaux conseillers en immersion à Bobo
Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé à Bobo-Dioulasso, du 7 au 9 novembre 2018, un séminaire de réflexions sur la relance des activités et d’immersion de ses nouveaux conseillers.
Placé sous le thème «Fondements, mécanismes et enjeux de la communication au public», ce séminaire permettra aux nouveaux conseillers de s’armer d’arguments nécessaires pour affronter leurs nouvelles fonctions. Ce séminaire de trois jours a connu la présence d’éminentes personnalités à l’image de l’ex-Premier ministre Luc Adolphe Tiao et ex-président du CSC. Au terme de ce séminaire, les nouveaux conseillers devraient être en mesure de jouer pleinement leur rôle au sein de l’institution.

• ZACA: des actions vont venir !
Les attributaires des parcelles de la zone du projet ZACA, qui n’avaient pas encore mis en valeur leurs acquisitions, ont été sommés de le faire par le ministère en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat. Un délai d’un mois leur avait été accordé à cet effet. Ce délai a expiré le 24 août dernier.
Aujourd‘hui, selon la coordination du projet ZACA, sur 310 parcelles attribuées, 169 sont encore nues et seulement 69 ont été mises en valeur conformément au cahier des charges. Suite à ce constat, un comité a été mis en place par le ministère avec pour mission d’examiner au cas par cas les attributions défaillantes, proposer des solutions et les suites à y donner.

• PNDES : session extraordinaire du comité technique national
Le secrétariat technique national du PNDES a organisé une session extraordinaire du comité technique national, le 9 novembre dernier. Cette session extraordinaire se tient après la tenue, les 9 et 10 juillet 2018, de la conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) sous le thème «Accélérer la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina Faso». Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.

• +4,10% pour l’aide publique au développement
La Direction générale de la coopération (DGCOOP) a publié, le 8 novembre dernier, son rapport sur la coopération pour le développement de 2017. Selon le document, l’aide publique au développement a connu une hausse de 4,10% entre 2016 et 2017. Elle s’établit pour l’année du rapport à 663,11 milliards de FCFA contre 649 milliards de FCFA en 2016. Les secteurs les plus arrosés par cette aide sont le sylvo-pastoral (260,22 millions de Dollars US), suivi de l’environnement-eau et assainissement (194,37 millions de Dollars US). Les autres secteurs se partagent 355,95 millions de Dollars US. L’APD s’est concentrée en 2017 sur un nombre réduit de secteurs de planification. En effet, cinq secteurs ont absorbé environ 68,8 % de l’aide totale. Il s’agit des secteurs de la «Production agro-sylvo-pastorale», de l’«Environnement, Eau et Assainissement», des «Infrastructures de transport, de communication et d’habitat», de la «Santé» et de la «Gouvernance économique» (lire notre dossier la semaine prochaine).

• Coris Bank International: un résultat net de plus 13,94% au 3e trimestre
Le 30 octobre dernier, Coris Bank International publiait son tableau trimestriel d’activités.
Les indicateurs de performances et de rentabilité sont en hausse par rapport à la même période en 2017, avec un total bilan en hausse de 14% (1.139 milliards de FCFA). De même, la banque marque une forte contribution au financement de l’économie avec un encours de crédits nets en augmentation de 27,5% et une bonne dynamique dans la collecte des dépôts de la clientèle qui progressent de 24,4%.
De ces indicateurs, le résultat net connait une progression de 13,9% pour s’établir à 19,2 milliards de FCFA. Pour la banque, cette tendance haussière devrait se maintenir sur le dernier trimestre. Ce qui permettra la réalisation des prévisions annuelles au terme de l’exercice 2018.

Commentaires
Numéro d'édition: 273

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.