De Bonnes Sources

• Jain Shwals reprend l’ex-Faso Fani de Koudougou
Le 5 octobre 2018, a eu lieu, à Koudougou, la signature du rachat de FASOTEX de Koudougou, ex-Faso Fani fermée depuis 5 ans, entre le gouvernement burkinabè et le groupe indien Jain Shwals.
A travers ce contrat, le groupe Jain Shwals a 3 obligations : refaire une nouvelle unité de textile avec une capacité de transformation de 25 tonnes de coton par jour, produire du fil et du tissu pour tendre vers la confection de tenues, y compris des tenues militaires, et, enfin, créer à la longue une unité de trituration d’huile de coton, de sésame et d’arachide avec les tourteaux pour l’alimentation du bétail à l’arrière ouest de l’usine FASOTEX sur un terrain cédé par la mairie de Koudougou.
Avec ces 3 unités, le groupe compte créer environ 10.000 emplois. Les travaux de l’unité de textile débuteront à la fin de ce mois d’octobre, après une évaluation, pour prendre fin en 2019. A partir de cette date, la société débutera ses activités en employant 5.000 personnes encadrées par des techniciens indiens du textile.

• Patronat : Appolinaire Compaoré officialise sa candidature
C’est officiel ! Appolinaire Compaoré est candidat au poste de président du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB). Il a rencontré la presse à cet effet le 12 octobre pour expliquer le sens de son engagement. Il y a quelques mois de cela que l’homme d’affaires a déclaré ses intentions. Les élections avaient été reportées pour permettre à l’organisation de relire ses textes.
A l’issue de ce processus, les candidats avaient été invités à déposer leurs dossiers. A la clôture du délai de réception, seul Appolinaire Compaoré, soutenu par le Conseil interprofessionnel des entreprises du Burkina Faso (CIDEF), a fait acte de candidature. Il serait donc candidat unique à la succession du regretté président Ibrahima Nacoulima.

• Air Sénégal  acquiert un deuxième Airbus A-319
Après le lancement de son premier Airbus A.319-100 sur les lignes Dakar-Abidjan et Dakar-Cotonou en début octobre, Air Sénégal s’apprête à réceptionner un second appareil. Il s’agit d’un Airbus A-319 dont les premières images ont été dévoilées par la compagnie.
L’avion, qui subit actuellement les dernières visites techniques à Madrid, est équipé de 141 sièges. Il était exploité par les compagnies espagnoles Iberia et Vueling avant d’intégrer la flotte d’Air Sénégal.
Ce nouvel appareil commencera ses vols sous la bannière d’Air Sénégal à la fin du mois d’octobre. La compagnie compte sur cet A-319 pour étendre sa déserte à Praia au Cap Vert, à Bissau en Guinée-Bissau. Dans cette sous-région, elle sera en concurrence avec Asky Airlines et Air Côte d’Ivoire. Air Sénégal desservira Paris à partir de Dakar en février 2019 par un Airbus A.330-900 pouvant accueillir jusqu’à 290 personnes.

• Barrages: le gouvernement approuve plus de 10 chantiers
Le dernier Conseil des ministres a été riche adoption de projets de construction de barrages et de périmètres irrigués à travers le pays: 6 barrages dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre, du Centre-Ouest, du Centre-Sud et de l’Est, pour le compte de la Direction générale des infrastructures hydrauliques (DGIH). Le montant total des attributions qui s’élève à 4.774.272.226 FCFA TTC, et est divisé en 6 lots. Des travaux de réalisation/réhabilitation de quatre (04) barrages dans les régions du Centre et du Centre-Sud, pour le compte de la Direction générale des infrastructures hydrauliques (DGIH), ont été également autorisés pour un montant de 3.692.159.762 FCFA TTC.

Commentaires
Numéro d'édition: 269

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.