Vacances !

La fin du mois de juillet scelle définitivement le début des vacances. 3 mois de pause pour les élèves et les étudiants, et un mois pour les fonctionnaires qui n’ont jusque-là pas pu le faire. Entre repos, voyages et détente, chacun tentera de se reconstituer des forces pour la reprise. Ce sera le cas également à L’Economiste du Faso.
Rendez-vous donc le 10 septembre 2018 pour encore plus d’informations, d’analyses et d’enquêtes pertinentes. Les trois mois qui s’annoncent seront donc une période de villégiature. Les hôteliers, pour la plupart, offrent des tarifs spéciaux, à tout le moins, pour les week-ends en famille. Il y aura donc du mouvement, et ce n’est pas pour faire du mal au secteur hôtelier et touristique qui a montré de très bons signes de résilience à la montée de l’insécurité.
La confiance revient peu à peu, grâce aux investissements du patronat, et surtout grâce à la montée en puissance des Forces de défense et sécurité (FDS) qui, chaque jour, rassurent l’opinion par leurs capacités de réaction et d’anticipation. Elles viennent de le démontrer avec l’attaque déjoué dans l’Est du pays, le 24 juillet, et par l’arrestation d’une soixante de présumés terroristes et la destruction de leurs bases dans le Nord du pays, il y a quelques jours. On imagine aisément que pour ces «Boys» qui font notre fierté et pour qui l’estime grandit chaque jour au sein des Burkinabè, il n’y aura certainement pas de vacances. Par ces temps de pluies et de fraicheur, ils veilleront vaille que vaille à la quiétude du pays qui se met progressivement en mode vacances. Respects !

Abdoulaye TAO

Commentaires

Numéro d'édition: 263