Université Joseph Ki-Zerbo : Bissa Gold octroie 10 bourses d’excellence

• Les lauréats sont connus

• Possibilité d’en être bénéficiaire jusqu’au master

Le 23 mai dernier, la commission d’attribution des bourses d’excellence offertes par la société minière Bissa Gold, filiale du groupe russe Nord Gold, a reçu les heureux bénéficiaires. A l’issue d’un appel à candidatures lancé en fin avril, ils sont 10 candidats retenus pour cette première promotion. Parmi eux, trois jeunes filles. Les boursiers proviennent essentiellement de trois unités de formation et de recherches: Sciences humaines (SH), Sciences de la vie et de la terre (SVT) et Sciences exactes et appliquées (SEA). Le donateur a voulu encourager les filières scientifiques. La série du BAC, les meilleures moyennes ainsi que le genre ont été les principaux critères qui ont pesé dans le choix des bénéficiaires. La commission a prodigué les conseils d’usage aux nouveaux boursiers. Les membres de la commission présidée ce jour-là par Alou Keïta, vice-président chargé de la Professionnalisation et des relations universités-entreprises (PRUE), représentant le président de l’Université, a remercié Bissa Gold pour cette initiative de coopération avec l’université. Il a invité les lauréats à mériter davantage la confiance des initiateurs de cette bourse, par le travail ; et, surtout, à maintenir leurs bourses. C’est le même message qui leur a été délivré par le représentant de Bissa Gold à cette cérémonie de prise de contact avec les boursiers. La mine apporte cet appui dans le cadre de sa responsabilité sociale. En décidant d’offrir des bourses d’excellence, Bissa Gold fait œuvre de pionnier en la matière. Cet engagement a été matérialisé par une convention le 11 janvier 2018 entre le président de l’université Joseph Ki-Zerbo et la direction générale de la mine. La particularité de cet appui est qu’il offre la possibilité aux étudiants bénéficiaires d’être accompagnés jusqu’au master. Pour cette année universitaire, la première promotion est prise en charge pour un montant total de 6 millions de FCFA. De nouveaux bacheliers pourront postuler l’année prochaine. L’université entrevoit la mise en place d’un comité de suivi pour suivre l’évolution du cursus de ces boursiers de Bissa Gold.
La direction générale Bissa Gold, elle, prévoit de recevoir les bénéficiaires pour une visite du site minier.

FW


Les retombées sociales et économiques

Bissa Gold SA a coulé son premier lingot d’or le jeudi 17 janvier 2013. A son inauguration, les retombées directes de la mine pour l’Etat s’élevaient à 112.000.000 USD auxquels il faut ajouter les achats locaux de biens et services. Au plan socio-économique, Bissa Gold a construit 380 logements au profit des populations des villages de Bissa et d’Imiougou, affectées par l’installation de la mine. Des infrastructures sociales collectives, des forages et une retenue d’eau de plus de 100 millions de m3 ont également été réalisés dans la localité.

Source : Chambre des mines du Burkina (CMB)


La liste des bénéficiaires

85 demandes ont été reçues par la commission d’attribution de la bourse Bissa Gold, soit 35 de l’UFR/SVT, 28 de l‘UFR /SEA et 22 de l’UFR/SH.

Mais après examen, les candidats ci-après ont été retenus :

• UFR/SVT
Assibidi Tindano
Bassirou Yaméogo
Oumoulkoulsoum Dakissaga
Saidou Sawadogo
• UFR/SEA
Hilias Zouré
Lassallé Hélène Zou
Idrisssa Sawadogo
• UFR/SH
Jérémie Kaboré
Ragnaguéniwendé Isidore Ilboudo
Salimata Sempri Ouattara.o

Commentaires
Numéro d'édition: 254

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.