DBS

De Bonnes Sources :

• ONATEL SA: AG mixte le 17 mai
Les actionnaires de l’Office national des télécommunications (ONATEL) devraient se retrouver ce 17 mai 2018 pour une assemblée générale extraordinaire mixte, si on s’en tient au programme des Assemblées générales des sociétés cotées en bourse, publié par la BRVM le 7 mai dernier.

• Zone économique spéciale: lancement du «Triangle du balafon»
Le lancement de la zone économique spéciale entre le Mali, le Burkina et la Côte d’ivoire est prévu, en principe, pour ce 14 mai. Les premières autorités de ces trois pays ont multiplié les rencontres à cet effet. Le lancement officiel est prévu pour ce mois de mai, au Mali. Les détails de cette initiative ne sont pas encore connus mais, ce qu’on sait, c’est que cette Zone économique spéciale (ZES) est une région géographique déterminée, et dans laquelle les lois économiques sont plus libérales; c’est-à-dire plus avantageuses pour les entreprises que celles pratiquées dans le reste du pays. L’intérêt de cette initiative c’est qu’elle envisage la zone entre les régions ces trois pays, communément appelée «Triangle du balafon».

• Rejet de réquisitions: des lettres d’explications demandées aux travailleurs
Le gouvernement semble résolu à faire appliquer la réglementation en matière de droit de grève, notamment en matière de réquisitions. Le dernier arrêt de travail au ministère en charge de l’Action sociale a fait l’objet de réquisitions de certains travailleurs par l’administration. Certains ont refusé de recevoir ces réquisitions, et d’autres les ont reçues, mais ne se sont pas présentés. Par ailleurs, il est ressorti que certains ont perturbé le fonctionnement normal des services, notamment à Koudougou. Le ministère a décidé de «requérir des explications, et prendra les dispositions utiles conformément aux textes en vigueur».

• Ministère de l’Education: des indemnités arrêtées par décret
Le Conseil des ministres du 9 mai dernier a matérialisé la mise en œuvre des engagements à l’égard des syndicats de l’Education  lors des dernières négociations qui ont abouti au protocole du 27 janvier 2018. Il a adopté un décret portant fixation des taux de l’indemnité de logement et de l’indemnité spécifique au profit du personnel du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et du personnel non enseignant en service dans les structures centrales du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation.

• Fonds minier de développement local : un plaidoyer pour la prise en compte du genre
Le Code minier a créé le Fonds minier de développement local (FMDL). L’Association des femmes du secteur minier du Burkina Faso (AFEMIB) estime que des risques de voir les femmes mises à l’écart dans la mise en œuvre de ce fonds existent. Elle compte donc mener un plaidoyer pour la prise en compte du genre par les plans communaux et régionaux de développement et, surtout, pour le cas présent, l’implication de la femme dans la gouvernance du FMDL. Le 11 mai 2018, elle a animé une conférence de presse pour annoncer le déroulement du plaidoyer qui vise, entre autres, à rechercher l’adhésion des autorités nationales et locales afin qu’elles consacrent 30% du fonds aux projets des femmes.

• PUS-BF: du gré à gré pour en accélérer la mise en œuvre
En 2018, la somme de 154,92 milliards de FCFA sera mobilisée dans le cadre du Programme d’urgence pour le sahel (PUS-BF). En rappel, en 2017, le gouvernement avait déjà adopté cette mesure ; ce qui avait permis de doper le taux de sa mise en œuvre. 149 marchés sur 202 ont été passés à travers cette procédure d’allègement. Dans le lot des marchés passés, 84 marchés ont été exécutés ; soit 42% ; 79 sont en cours d’exécution ; soit 39% ; 31 sont non entamés ; soit 15%, et 8 marchés ont été résiliés. Le gouvernement a donc choisi de reconduire cet allègement des procédures pour l’année en 2018.

Commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page