De Bonnes Sources

• SAMAO: la 3e édition du 27 au 29 septembre 2018
La 3e édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) se tiendra du 27 au 29 septembre 2018, à Ouagadougou, sous le thème «l’exploitation des ressources minérales en Afrique: quelles stratégies pour en faire un moteur de croissance et de développement durable ?» Ainsi en a décidé le gouvernement lors de la session du Conseil des ministres du 11 avril 2018. La Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest vise à créer un cadre de promotion du secteur des mines et des carrières et à assurer une meilleure visibilité de ce secteur à travers le monde.

• Maroc-Burkina: accord de coopération minière et géologique
Le Maroc et le Burkina Faso ont signé, le 17 avril dernier, un accord de coopération dans les domaines des mines et de la géologie, en marge de la 5e édition du Salon international des mines et carrières (SIMC 2018) qui se tient du 17 au 19 de ce mois, à Casablanca.

• Coton: un appui exceptionnel de l’Etat
Le gouvernement a décidé d’apporter un appui considéré comme «exceptionnel» à la filière coton pour la campagne 2018/2019. Le montant de l’enveloppe est de 14 milliards de FCFA. «Cette contribution de l’Etat vise à restaurer la solvabilité des acteurs et à faciliter l’accès aux intrants pour le démarrage de la campagne 2018-2019». La filière est traversée cette année par une querelle entre des producteurs et les sociétés cotonnières autour des impayés résultant de la mauvaise campagne. La mauvaise pluviométrie et/ou la qualité des intrants sont mises en cause par les protagonistes. Cet appui devrait permettre de résoudre la question des impayés et de soutenir la production lors de la prochaine campagne.

• Commission nationale des PME: la composition fait grincer des dents
Conformément à la loi d’orientation de la promotion des PME et de la charte des PME, une commission nationale des PME devrait voir incessamment le jour. Cette commission a pour mission de veiller justement à l’«application de la loi et de la charte». Le ministère de tutelle vient de demander aux organisations qui doivent en faire partie de désigner leurs représentants pour y siéger. Il se trouve que le monde des entreprises y est faiblement représenté : 5 sur 19 membres. Toute chose qui fait dire à certains patrons que les PME étant minoritaires, leur voix risque d’être très faible. D’après le décret instituant la création, la composition et les attributions de la commission, les entreprises y sont représentées par la CCI-BF, la Maison de l’entreprise, le patronat, la Chambre des métiers et la confédération générale des PME. Le décret confère un poste de vice-président à une des organisations patronales.

• Sahel : 20.000 élèves en congé forcé
On les attendait, et ils sont là ; les chiffres officiels des écoles touchées par le terrorisme au Sahel. Le 19 avril dernier, à l’issue d’un Conseil de cabinet, le ministre Stanislas Ouaro a fait le point. 20.000 élèves et 895 enseignants de 216 écoles n’ont plus classe du fait de la méncace du terrorisme. Comment sauver l’école du Nord du pays ? C’était l’objectif de la rencontre. Et pour le ministre de l’Education nationale, «des instructions ont été données pour que les écoles puissent rouvrir, par le renforcement des mesures de sécurité». On attend maintenant d’autres mesures pour sécuriser l’ensemble de la population vivant au Nord du pays.

• Le HCRUN vide deux dossiers urgents
Le Haut-Conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) a rencontré la presse, le 19 avril dernier. Entouré de tous les conseillers de l’institution, le président, Léandre Bassolé, a décliné les grands axes des actions en vue. Déjà, deux dossiers ont été vidés. « Relativement aux blessés, la prise en charge des 24 cas urgents de blessés de l’insurrection de 2014 et du coup d’État de septembre 2015 est effective. Dans les jours qui suivent, ils subiront tous les interventions chirurgicales nécessaires. Pour ce qui concerne les militaires et policiers radiés, le président du HCRUN affirme que pour des raisons de procédure, il ne pourra pas entrer pour l’instant dans les détails des propositions concrètes déjà ficelées.

Commentaires
Numéro d'édition: 249

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.