De Bonnes Sources

• UEMOA: la BCEAO maintient ses principaux taux
Le Comité de politique monétaire (CPM) a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidités à 2,50%, et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,50%. Le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure fixé à 3%. Cette décision a été prise le 7 mars 2018 après analyse de l’évolution de la situation économique de l’Union. Le comité a relevé la consolidation de l’activité économique au plan mondial au dernier trimestre de 2017, et les perspectives du FMI tablent sur une croissance de 3,9 % en 2018, contre 3,6 % en 2017. Les prix des principales matières premières ont connu des évolutions contrastées. Mais, dans l’ensemble, «l’activité économique dans l’Union est demeurée bien orientée au quatrième trimestre 2017». Pour l’ensemble de l’année 2017, la croissance économique est estimée à 6,7%, après 6,6% en 2016. Le taux d’intérêt moyen trimestriel du marché monétaire est ressorti à 4,12%, après 3,20% le trimestre précédent et 3,59% un an plus tôt. Le Comité a relevé que le taux d’inflation, en glissement annuel, s’est établi à 0,9% au quatrième trimestre 2017, après 1,2% le trimestre précédent.

• Energie: Essakane Solar System opérationnel
La mine d’or d’Essakane a procédé à l’inauguration, le 15 mars dernier, de sa centrale solaire, sous la présidence chef de l’Etat. La mine d’Essakane se dote ainsi d’une centrale solaire de 15 mW. Elle sera connectée à une centrale thermique qui a une puissance de 55 mW. Et selon la mine, celle-ci permettra d’économiser le contenu de 300 camions-citernes de carburant par an. Toute chose qui est un plus pour la protection de l’environnement. Le lancement des travaux de cette centrale a eu lieu le 26 mai 2017 par le ministère de l’Energie d’alors, Alfa Oumar Dissa, en présence de Steve Letwin, président et chef de direction d’IAMGOLD, et de Donald Charter, président du conseil d’administration d’IAMGOLD.

• PNDES: 86% de recettes internes mobilisés entre 2016 et 2017
Le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement a fait le point de la mobilisation des recettes dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2017. Au niveau des ressources internes, le bilan de la mobilisation est de 2.629,6 milliards de FCFA, dont 1.231,97 milliards de FCFA pour 2016 et 1.397,63 milliards de FCFA pour 2017. Il en ressort un taux de mobilisation de 86% par rapport aux prévisions au titre des deux premières années. Au niveau des ressources extérieures, le bilan fait ressortir un niveau de 5.053,73 milliards de FCFA ; soit un taux de 90,7% par rapport aux prévisions du PNDES. Les ministres concernés ont été invités à prendre les dispositions idoines en vue d’améliorer la mobilisation des ressources nécessaires au financement adéquat du PNDES.

• Salaires: des concertations régionales en vue
En principe, c’est cette semaine que le délai accordé aux participants à la concertation nationale sur la gestion de la masse salariale prend fin. Ceux-ci devaient réagir au document de diagnostic proposé par le gouvernement et faire des propositions, avant la tenue du forum. Au niveau du ministère de la Fonction publique, on apprend que des concertations régionales sont prévues pour partager largement les objectifs du forum.

• Projet SEALINK: on remobilise à Ouaga
Une rencontre d’information et de sensibilisation sur le projet de création d’une compagnie maritime dénommée SEALINK a eu lieu le 15 mars à la Chambre de commerce et d’industrie. Ce projet porté par la Fédération des chambres de commerce et d’industrie de l’Afrique de l’Ouest (FEWACCI), avec le soutien de la CEDEAO, vise à créer une société transnationale privée offrant un service de transport maritime des biens et des personnes le long de la côte ouest-africaine, avec une extension sur l’Afrique centrale. 50 milliards de F CFA d’investissements sont nécessaires. Les régions centre et ouest de l’Afrique participeront à hauteur de 30 milliards de FCFA.Chaque pays apportera sa contribution. Les 20 milliards de FCFA proviendront des appuis.

Commentaires
Numéro d'édition: 244

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.