De Bonnes Sources

• Plus de 200.000 onces d’or pour SEMAFO en 2017

Le 22 janvier dernier, la société minière SEMAFO annonçait une production de 206.400 onces d’or pour 2017, à un coût de maintien tout inclus de 943$ par once. Par conséquent, la société affirme avoir dépassé ses objectifs de production révisés, tout en respectant les niveaux de coûts prévus pour l’année.
Pour ce qui concerne la mine d’or de Mana, au quatrième trimestre, celle-ci a produit 49.500 onces d’or à un coût comptant total de 667 $ l’once. La production annuelle de 206.400 onces est légèrement supérieure à la fourchette prévue pour 2017, soit entre 190.000 et 205.000 onces. La vente des 205.300 onces d’or a généré des produits de 259 millions $ (1.261 $ par once) en 2017.

• AFRICALLIA : un record de participations attendu pour l’édition 2018

Du 21 au 23 février se tient, à Ouagadougou, l’édition 2018 d’AFRICALLIA. Cette édition est annoncée sous le signe des records, à entendre le président du comité de pilotage, Oumar Yugo. Le comité d’organisation a déjà reçu près de 631 inscriptions contre 608 en 2014. Les entreprises burkinabè représenteraient un tiers de ces inscriptions. Parmi les pays à fortes délégations,Taïwan est en tête, suivi de la France. Le premier contingent africain est ivoirien. Dans la logique de la régionalisation dans l’espace UEMOA du forum qui veut qu’il soit tournant, la Côte d’Ivoire pourrait abriter l’édition de 2020.

• Mine : la SEMAFO acquiert 15% de Savary Gold

SEMAFO inc. a annoncé, le 9 février dernier, avoir souscrit à 33.333.333 actions ordinaires de Savary Gold Corp., au prix de 0,06 $ par action ordinaire, pour un prix de souscription global d’approximativement 2.000.000 $ ; ce qui représente environ 15,5 % des actions ordinaires émises et en circulation de Savary Gold, sur une base non diluée.
En vertu de l’entente de souscription entre Savary Gold et SEMAFO, cette dernière aura le droit de nommer un administrateur au conseil d’administration de Savary Gold ou d’ordonner à Savary Gold d’insérer dans sa prochaine circulaire de sollicitation de procurations un candidat de SEMAFO pour l’élection des administrateurs, lors de la prochaine assemblée des actionnaires.
SEMAFO exploite la mine Mana au Burkina Faso ; laquelle inclut le gisement satellite à haute teneur de Siou, et planifie le début de l’exploitation de la mine Boungou, au troisième trimestre de 2018.

• Bientôt un ordre des Traders ?
Il y aura bientôt un ordre des Traders au Burkina. C’est l’information lâchée par le directeur général de GLOBUMI (Global Business Management Institute) à L’Economiste du Faso. Une activité qui ne cesse de recueillir l’engouement des spéculateurs financiers. Ce sera l’occasion de connaitre le nombre de sociétés de trading que compte le pays. Et surtout de voir comment cette activité sera prise en compte pour l’autorité de régulation.

• Burkina-Maroc: les hommes d’affaires tissent leur toile
Une mission marocaine d’affaires était dans la semaine dernière, du 15 au 16 février, au Burkina. Elle a pris part à un forum économique organisé jeudi 15 février au siège de la Chambre de commerce. cette grande rencontre publique d’échanges d’informations et d’intentions a été suivie de rencontres B2B. La vingtaine de patrons marocains a pu ainsi échanger avec ses homologues burkinabè sur des secteurs tels que l’agroalimentaire, les BTP, la promotion immobilière, les installations électriques, la fabrication de peintures, le tourisme, etc. La délégation qui était accompagnée par l’ambassadeur du Maroc devait rencontrer le ministre en charge du Commerce avant son départ.

Commentaires
Numéro d'édition: 240

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.