CAMEG : 25 ans à offrir des médicaments de qualité

• Une commémoration pour marquer la fin de la crise

• Un chiffre d’affaires de plus de 40 milliards en 2016

• A la conquête de la certification

 

De toutes les crises qu’a connues la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG), depuis sa création en 1992, celle de 2016 a été la plus éprouvante pour elle. Après 11 mois de tergiversations sur l’interprétation des statuts de la CAMEG, une issue a été trouvée avec la nomination d’un administrateur provisoire en la personne de Dr Charlemagne Gnoula.
D’après lui, cette triste parenthèse est aujourd’hui refermée. Autre bonne nouvelle, c’est qu’elle n’a pas entamé la santé financière de la «boîte». Pour preuve, le Chiffre d’affaires (CA) est passé de plus de 35 milliards de FCFA en 2015 à plus de 40 milliards en 2016. Un CA nettement meilleur qu’en 2014, 2013 et 2012 avec respectivement plus de 33 milliards de FCFA, plus de 35 milliards et plus de 34 milliards de FCFA. C’est dans cette bonne santé financière que la CAMEG a soufflé, du 25 novembre au 2 décembre 2017, ses 25 bougies.


Cette commémoration qui a été marquée d’une pierre blanche par le personnel de la CAMEG a été une occasion pour le Dr Charlemagne Gnoula d’annoncer les ambitions futures.
Parmi celles-ci, il y a le rétablissement immédiat de la confiance avec les fournisseurs «hésitants» du fait de la crise de 2016; d’amener les créanciers de la CAMEG à apurer leurs dettes; de travailler pour l’obtention de la certification ISO 9001 version 2015 et de continuer d’offrir des médicaments de qualité et à moindres coûts aux consommateurs.
La finalité, dira le Dr Gnoula, est de continuer à être le leader dans le domaine de l’approvisionnement du Burkina Faso en médicaments.
Une visite de presse a eu lieu le mardi 28 novembre 2017 sur le site de Tengandogo, situé dans la commune rurale de Komsilga, à 25 km de la capitale.
Ce site abrite le plus grand magasin de la CAMEG avec une superficie de 40.000 m2 dont 8.000 m2 sont à ce jour exploités. Il comprend la direction des approvisionnements, la direction de l’exploitation et de la logistique et la direction de la distribution.
Selon le Dr Gnoula, la CAMEG travaille toujours à mettre à la disposition des consommateurs des médicaments de qualité.
Il ajoute que ces médicaments sont conservés dans des conditions optimales de température, et rien n’est laissé au hasard, car il y va de la santé des utilisateurs. Les médicaments ne sont mis dans le circuit de la distribution qu’après avoir obtenu le quitus de la DGLMP et du LNSP, et surtout celui du chef de département assurance qualité de la CAMEG, le Dr Emmanuel Sawadogo.
Il faut savoir que la CAMEG finance ses propres activités, et cela sans subvention aucune. C’est sur cette base qu’elle a pu se doter de 10 agences commerciales, à savoir celles de Ouaga I et II, Bobo I et II, Dédougou, Gaoua, Ouahigouya, Dori, Fada N’Gourma et Tenkogogo. Elle assure la distribution des médicaments sur toute l’étendue du territoire national.

RD


Distribution des produits et défis

Les produits de la CAMEG sont distribués à travers les principaux secteurs qui sont :
Le secteur public
Dépôt répartiteurs de districts (70)
Centre hospitaliers universitaires (CHUYO, CHUSS, CHUP/CDG, CHU OHG)
Centre hospitalier national Blaise Compaoré
Services rattachés au ministère de la Santé (19)
Porjets/ONG (33)
Confessions religieuses (59)
Structures associatives à but
non lucratif (16)
Le secteur privé
Officines pharmaceutiques (240)
Laboratoire/Cliniques médicales (37)
Grossistes pharmaceutiques privés (05)

Les défis actuels de la CAMEG
La prise en charge de la gratuité des soins
Réformes sur le statut et règlement intérieur
Un nouveau manuel de procédures administratives, comptables et financières
La certification ISO 9001 version 2015
La réhabilitation de l’agence commerciale de Fada N’Gourma,
Le renouvellement des équipements dans certains entrepôts…

Commentaires
Numéro d'édition: 231

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.