De Bonnes Sources

• La foire internationale multisectorielle 2018 débute le 27 octobre
Du 27 octobre au 5 novembre 2017 aura lieu la 4e édition de la foire internationale multisectorielle de Ouagadougou. C’est une manifestation qui donne l’occasion aux opérateurs économiques de nouer des partenariats d’affaires avec leurs homologues venant de plusieurs pays. Comme on peut le lire, la foire concerne tous les secteurs d’activités économiques. La participation des pays de l’UEMOA à ce forum est encouragée par l’Institution communautaire. Le pays invité d’honneur de cette édition sera le Togo. En marge des activités de cette foire, se tiendra le forum des emballages. Le 1er forum sur les emballages s’était tenu en octobre 2016 à Ouagadougou, à l’initiative de l’Agence de promotion des exportations au Burkina (APEX-B).

• Forum Burkina Diaspo Invest se tiendra en Côte d’Ivoire
Après l’organisation des «Journées de promotion économique et commerciale» dans de nombreux pays étrangers comme la France, la Malaisie, le Canada, le ministère en charge du Commerce s’intéresse cette année à la sous-région ouest-africaine. L’objectif est de faciliter les échanges commerciaux de ces pays avec le Burkina Faso. C’est pourquoi, du 10 au 15 novembre 2017, le concept sera déroulé en Côte d’Ivoire sous le nom Forum Burkina Diaspo Invest. C’est une manifestation qui sera organisée avec le concours des Burkinabè résidant en Côte d’Ivoire. Elle sera placée sous le très haut patronage du président du Faso.
Selon le ministère, ce sera une occasion de communiquer sur le PNDES en espérant notamment attirer les compatriotes de Côte d’Ivoire vers les opportunités d’investissement au Burkina.

• Les 72 heures de l’ingénieur minier
Le Club des ingénieurs miniers de l’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Fada N’Gourna (ENSIF), en partenariat avec la Chambre des mines du Burkina, a organisé les 72 heures de l’ingénieur minier du 5 au 7 octobre à Ouagadougou, sous le thème « Formations en ingénierie minière: opportunités pour l’étudiant en entreprise ».
L’évènement avait pour parrain Elie Ouédraogo, président du conseil d’administration de la société minière SEMAFO, et pour président Tidiane Barry, président de la Chambre des mines du Burkina. Outre la cérémonie d’ouverture, plusieurs panels ont été animés par différentes structures intervenant dans le secteur minier.

• Route de l’hôpital Yalgado: la BOAD visite le chantier
Principal partenaire financier aux côtés du gouvernement burkinabè, la BOAD a effectué une visite sur les chantiers travaux de construction de l’infrastructure routière desservant l’hôpital Yalgado. Il s’agit de travaux qui sont exécutés par COGEB International et qui sont à 40% d’exécution. Le délai d’exécution était initialement de 20 mois. Ce délai ne pourra pas être tenu au vu des retards accusés dans le lancement des travaux depuis Mai 2016. Cette infrastructure a nécessité la mobilisation de près de 24 milliards de FCFA TTC.

• Vision du régime minier de l’Afrique: l’ONG ORCADE outille les parties prenantes
L’ONG ORCADE a organisé le 3 octobre 2017 un séminaire de partage d’informations et de connaissances entre les parties prenantes au secteur minier sur la vision du régime minier de l’Afrique. Adoptée en 2009 par les gouvernements africains, la vision du régime minier vise à créer une exploitation transparente, équitable et optimale des ressources minérales pour soutenir une croissance durable et le développement socio-économique. La tenue de ce séminaire se justifie par le fait que l’appropriation de cette vision par les parties prenantes au secteur minier reste faible. Il était donc nécessaire de les outiller. Selon le Dr Moses Kambou, directeur exécutif de l’ONG ORCADE, en plus de la vision, il a été adopté l’an passé un guide d’opérationnalisation de cette vision-pays. « Chaque pays doit s’appuyer sur ce guide pour harmoniser ses textes», a-t-il indiqué.

Commentaires
Numéro d'édition: 223

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.