Les messages et les appels du public sportif étaient devenus retentissants, invitant le capitaine des Etalons à revenir sur sa décision parce que, disent-ils, les Etalons ont encore besoin de son expérience et de son talent. (Ph.: DR)

Etalons : Le retour de Charles Kaboré

• La reconnaissance d’un capitaine

• La CAN 2019 comme objectif

 

Avant le coup d’envoi de la CAN 2017, le capitaine des Etalons, Charles Kaboré, avait clairement signifié qu’il raccrochait avec les Etalons à l’issue de ladite CAN. Il avait tenu à préciser que sa décision concernait uniquement les compétitions de la CAN et non les éliminatoires et éventuellement les phases finales de la Coupe du monde. La CAN terminée, le capitaine Charles Kaboré est crédité d’une belle prestation au cours de ce rendez-vous du football continental d’où les Etalons sont rentrés avec la médaille de bronze après le Cameroun et l’Egypte qui se sont adjugés respectivement les médailles d’or et d’argent.
D’aucuns s’attendaient à ce que Charles Kaboré revienne sur sa décision. Lors de la dernière journée FIFA, il n’a pas répondu à l’appel à l’occasion du match contre les Lions de l’Atlas au Maroc. Les messages et les appels du public sportif étaient devenus retentissants, invitant le capitaine des Etalons à revenir sur sa décision parce que, disent-ils, les Etalons ont encore besoin de son expérience et de son talent. Du côté des autorités du football burkinabè et de l’encadrement technique, les démarches se sont succédé également pour convaincre Charles Kaboré de renoncer à sa décision, surtout avec l’absence dans l’effectif de certains cadres de la sélection et d’autres talents, à cause de blessures contractées. Il s’agit notamment de Bakary Koné, de Jonathan Pitroïpa, de Jonathan Zongo.
Alors que la première sortie officielle des Etalons après leur brillant parcours à la CAN se profile à l’horizon (le match contre l’Angola se joue à Ouagadougou le 10 juin prochain), le coach Paulo Duarte a rendu publique sa liste le 17 mai dernier. Sur cette liste, figure le nom de Charles Kaboré, comme ce fut le cas lors de la dernière journée FIFA. Les observateurs sont inquiets. Est-il sûr que Charles a marqué son accord ? Paulo Duarte rassure qu’ils se sont parlé et le joueur a accepté remettre sa disponibilité au service des Etalons. En effet, peu de temps après la publication de cette liste, nous l’avons joint au téléphone et il confirme: «Le patriotisme est la source du sacrifice. Je ne dirai pas que j’ai entendu des appels, je dirai simplement que j’ai réécouté mon cœur.
Je signe mon retour en sélection. Je reviens sur ma décision et prolonge mon aventure avec la plus grande équipe de football du monde tant qu’on me fera appel». Humble comme à ses habitudes, le capitaine Charles reste reconnaissant: «Merci à tous ceux qui ont pris de leur temps pour me témoigner leur affection, leur soutien et leurs conseils». Et en vaillant combattant, il lance: «Restons mobilisés ! Rendez-vous le 10 juin au stade du 4-Août, avec pour objectif la qualification pour la CAN 2019». C’est désormais officiel : les Etalons retrouvent leur capitaine. La solidarité et l’humilité de tous les joueurs doivent toujours régner afin que les Etalons continuent de galoper au grand bonheur du public sportif burkinabè.

A.L.G


Les 25 joueurs convoqués pour le stage  (du 28 mai au 10 juin)

Sanou Moussa Germain (Beauvais, France)
Koffi Kouakou Hervé (Asec, Côte d’Ivoire)
Ouédraogo Dylan (Monaco, France)
Paro Yssouf (Santos, Afrique du Sud)
Malo Patrick (Smouha, Egypte)
Dayo Yssoufou (RC Berkane, Maroc)
Ouattara Mohamed ( EFO, Burkina Faso)
Coulibaly Yacouba ( RCB, Burkina Faso)
Yago Steeve ( Toulouse , France)
Traoré Abdul Razack (Karabuckspor, Turquie)
Saré Bakary ( Moreirense, Portugal)
Touré Blati (Omonia Nicosia, Chipre)
Kaboré Abdul Aziz (Valenciennes, France)
Kaboré Charles (Krasnodar, Russie)
Traoré Sibiri Alain (Kayserispor, Turquie)
Ki Stephane Aziz (Omonia Nicosia, Chipre)
Bayala Cyrille (Sheriff Tiraspol, Moldavie)
Koura Anthony (Nancy , France)
Nacoulma Préjuce ( Nantes , France)
Bancé Aristide (Asec, Côte d’Ivoire)
Traoré Bertrand (Ajax, Pays-Bas)
Diawara Banou (Smouha, Egypte)
Sirima Gafar (Baltika, Russie)
Karambiri Ismaël ( Ajeb , Burkina Faso)
Banhoro Yaya (Londrina, Brésil).

Commentaires
Numéro d'édition: 207

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.