Semaine nationale de la communication : Pour assainir le secteur

• Le nouveau rendez-vous des communicants

• Un budget prévisionnel de 34 millions de FCFA

• Le milieu regroupe environ 10.000 agents

 

« Contribution de la communication dans la réussite du PNDES», c’est sous ce thème que se tiendra la 1re édition de la Semaine nationale de la communication (SN-Com 2017), organisée par l’Association professionnelle des publicitaires associés, du 5 au 10 juin 2017 sur le site du SIAO. Face aux professionnels des médias le 27 avril dernier, le comité d’organisation a dévoilé les grands axes de l’évènement. La présidente du comité d’organisation, Salamata Kéré, indique qu’après 10 ans d’existence, publicitaires associés organise la Semaine nationale de la communication pour faire connaitre davantage le secteur d’activités de la communication. C’est un secteur qui mobilise environ 10.000 agents et brasse près de 20 milliards de F CFA par an. La SN-com veut également servir de relais à ses objectifs de recherche de qualité, d’assainissement et de structuration du secteur de la communication publicitaire.
A 40 jours de l’activité, les organisateurs rassurent que «les choses sont en bonne voie». Placée sous la présidence du ministre en charge de la Communication, Remis Dandjinou, et le haut patronage du Premier ministre Paul Kaba Thiéba, la SN-Com 2017 se déroulera autour de 8 activités que sont: un salon professionnel sur les métiers de la communication, des formations et rencontres professionnelles, un concours d’école dénommé «futur génie de la com», un espace de recrutement, une remise de don à un centre social, une activité sportive et une soirée gala dénommée le «prix lounga» qui récompensera les 8 meilleures œuvres publicitaires. Et cela, dans l’objectif d’encourager ces agences à persévérer dans le professionnalisme et à motiver les autres à emboîter leurs pas.

Un budget prévisionnel de 34 millions de FCFA

A en croire l’Association professionnelle des publicitaires associés, le secteur tient la route. Qu’à cela ne tienne, publicitaires associés travaillent en collaboration avec le ministère en charge de la Communication et tout le gouvernement à assainir le milieu afin que le professionnalisme prenne le dessus, car qui veut aller loin doit toujours communiquer. «Nous sommes engagés avec le gouvernement pour assainir notre milieu qui est mal connu et mal compris», indique Salamata Kéré. Elle justifie par ailleurs le choix du thème de l’évènement par la volonté des professionnels de la communication d’apporter leur contribution citoyenne à travers des stratégies de communication idoines à l’actuel référentiel de développement qui est le PNDES, étant donné que la communication est reconnue comme un levier essentiel de développement économique et social.
Il faut retenir que cette première édition se déroulera uniquement sur le plan national et environ 5.000 participants y sont attendus dont, entre autres, les agences de communication, les médias, les éditeurs, les institutions et écoles de communication, les graphistes et infographes, les autorités nationales, les annonceurs. Le comité d’organisation confie que le budget prévisionnel de cette première édition est de 34 millions de FCFA.

E M K


 

Les Publicitaires associés est une association professionnelle des agences de communication du Burkina Faso créée en 2006. Elle travaille de concert avec les autorités et les acteurs de la communication à assainir et à renforcer la structure du secteur de la communication publicitaire au Burkina Faso.
Elle est membre de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, et compte à ce jour 65 membres et une trentaine de demandes d’adhésion en instance.

Commentaires
Numéro d'édition: 204

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.