De Bonnes Sources

• La médiation entre l’Etat et PAM totalement close devant le CAMC-O
Le 10 mars 2017, dernier jour des deux mois impartis à la médiation entre l’Etat du Burkina et le groupe Pan African Minerals au CAMC-O, une possibilité de prorogation était attendue. Sinon la médiatrice devait constater l’échec de la procédure et permettre aux parties d’avancer vers d’autres voies de règlement de leur différend. L’attente fut vaine. Ainsi le CAMCO a-t-il déclaré l’absence d’accord et la fin de sa médiation. Dès lors la procédure qui avait été introduite de façon conservatoire à la Cour internationale d’arbitrage de la CCI de Paris est automatiquement enclenchée. Les deux parties attendent maintenant une convocation. La CCI devrait définitivement trancher et mettre fin au différend; sauf si entre-temps les deux parties parvenaient à un arrangement en dehors de cette procédure.

• Telecel Faso sur le point d’officialiser sa 3G
Les choses bougent dans le secteur des télécoms. Pendant qu’Orange Burkina officialise son rebranding, l’opérateur Telecel, 3e du marché, est en train de procéder à l’expérimentation de sa technologie 3G. Sur cet outil, Telecel était en retard sur ses deux concurrents que sont Onatel et Airtel devenue Orange. C’est en mai 2013 que Onatel et Airtel avaient respectivement lancé la 3 G+ et la 3.75 G. Depuis le début de ce mois de mars, certains abonnés de Telecel Faso reçoivent des messages indiquant que la 3G a été configurée pour leur numéro. Bientôt, le service sera vulgarisé après un lancement officiel.

• Ordre des conseils fiscaux: le projet de loi bientôt à l’Assemblée
Dans notre édition du 13 mars, nous évoquions le dossier de l’ordre national de conseils fiscaux. C’était sans savoir que le dossier était très avancé au niveau du ministère de tutelle. Le Conseil des ministres du 15 mars a adopté un projet de loi portant création de l’Ordre national des conseils fiscaux et réglementation de la profession de conseil fiscal au Burkina Faso (ONCF-BF). Cet ordre, une fois mis en place, à l’image des autres ordres, va mieux organiser le Conseil fiscal dans notre pays.

• Un secrétaire permanent épinglé
Les banquiers en ont après le secrétaire permanent de leur association professionnelle. Celui-ci est poursuivi pour abus de confiance et pour avoir fait du faux. Le préjudice est estimé plusieurs centaines de millions. Le jugement a eu lieu il y a une dizaine de jours et le délibéré prévu pour le 21 mars. Le procureur avait requis la condamnation du principal auteur à deux ans de prison.

• Justice: confrontation de témoins bientôt
Les médias avaient évoqué l’interpellation puis la mise sous mandat de dépôt de la présidente de la chambre des notaires dans le cadre d’une affaire de parcelles. La prévenue a été entendue le 16 mars quant au fond, et la prochaine étape sera la confrontation avec les autres prévenus. Après cette étape, les avocats pourraient envisager la liberté provisoire pour leurs clients.

• Association Voûte nubienne: World Habitat Award 2016-2017
Le programme de diffusion d’un habitat adapté «un Toit, un Métier, un Marché» porté par l’Association la voûte nubienne en Afrique de l’Ouest est le lauréat du World habitat award 2016-2017, la distinction internationale la plus prestigieuse dans le domaine de l’habitat. Ce prix marque une nouvelle fois pour l’AVN sa légitimité en tant qu’acteur majeur de l’habitat adapté en Afrique. Déjà finaliste du prix en 2009, l’association obtient cette année la consécration du jury parmi les 12 projets sélectionnés, bénéficiant ainsi d’une gratification de 10.000 £ (Livre sterling). La remise des prix aura lieu en mai prochain.

• Congrès du MPP: déjà des déçus ?
Le congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir, a été sanctionné par la confirmation du président intérimaire, Salifou Diallo, au poste de président du parti. Si les choses semblent s’être déroulées sans heurts, il y a que le groupe d’une région s’est sentie offusquée par une situation. En effet, nos sources nous apprennent que la liste de militants proposée par cette entité pour intégrer le bureau exécutif national avait été acceptée. Malheureusement pour cette entité, un des leurs avait également sa liste qu’il a soumise aux décideurs. C’est cette liste qui a été finalement retenue, semant ainsi la frustration au sein du premier groupe qui n’a pas hésité à l’exprimer au Premier ministre, juste à la fin de la cérémonie de la clôture. Ce dernier aurait promis aux «déçus» de voir ce qu’il pourra faire.

Commentaires
Numéro d'édition: 198

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.