De Bonnes Sources

• Koupèla-Fada: les travaux officiellement lancés en février
L’axe Koupèla-Fada-Frontière du Niger est une priorité pour le ministère des Infrastructures. Selon Eric Bougma, des travaux de réfection de ce tronçon seront lancés très prochainement. Le début des travaux du tronçon Koupèla-Gounghin est pour le mois de février 2017.
Le financement de cette route sera assuré par l’Union européenne et les travaux de bitumage seront confiés à la société française Sogea- Satom. Voilà une bonne nouvelle qui va sans doute apaiser la montée de colère des populations qui ne cessait de prendre de l’ampleur ces dernières semaines.
En rappel, cette voie longtemps décriée pour son mauvais état a été à l’origine de plusieurs accidents mortels.

• Transport: une année chargée
Le premier Conseil d’administration du ministère des Transports et de la Mobilité urbaine tenu le 26 janvier a adopté le plan de travail de l’année 2017. C’est une année qui s’annonce chargée avec la mise en œuvre de mesures importantes telles le contrôle de la charge à l’essieu qui entre en vigueur en avril prochain et l’établissement de la carte professionnelle de transporteur pour assainir le secteur.
La mise en œuvre du PNDES sera également au menu du programme d’activités 2017 du département, avec le montage de financements pour les projets PPP.
A ce sujet, le lancement des travaux de réhabilitation du chemin de fer Abidjan -Ouaga sera un des plats de résistance du département.Pour le bilan des activités 2016, le ministre Soulama a annoncé un taux de réalisation de 75,34 %

130% de taux d’émission de bons du Trésor
Le 19 janvier dernier, le Burkina a lancé une émission de bons du Trésor d’un montant de 35 milliards de F CFA. Une semaine après, l’opération a été une réussite. Ainsi, le pays a réalisé un taux de 139,8% pour cette émission de bons du Trésor, selon les informations du ministère de l’Economie et des Finances. On apprend que 35 soumissionnaires des 8 pays de l’UEMOA ont été enregistrés, pour un montant global de 48,9 milliards de FCFA.

• Loi de finances 2017: les syndicats s’insurgent contre l’IUTS
La rencontre annuelle gouvernement-syndicats s’est ouverte le 24 janvier 2017 autour de la plateforme revendicative des syndicats déposée le 1er mai 2016.
A l’ouverture des travaux, les centrales syndicales ont posé un préalable à toute discussion. Elles exigent du gouvernement des explications par rapport à la nouvelle disposition de la loi de finances 2017 qui institue l’Impôt unique sur les traitements (IUTS) «à l’ensemble des traitements publics et privés, indemnités, émoluments de toute nature, perçus au cours de la même année, y compris les avantages en nature, à l’exception des avantages en nature supportés par l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics n’ayant pas un caractère industriel et commercial». Sont également imposables à l’IUTS, les primes et gratifications de toute nature servies aux travailleurs des secteurs public et privé.
Pour Paul Kaboré, président de mois des Centrales syndicales et porte-parole du l’Unité d’action syndicale, cette décision gouvernementale est unilatérale et contraire aux conclusions de la commission bipartite mise en place à cet effet. «Nous condamnons vivement cette pratique aux antipodes de nos valeurs de dialogue et exigeons de ce fait une réponse claire et nette du gouvernement sur la question» a-t-il conclu.

• Campagne agropastorale 2016/2017 : 18 provinces déficitaires
Selon le gouvernement, les résultats prévisionnels de production céréalière totale attendue pour la campagne agropastorale 2016/2017 sont de 4.705.030 tonnes, soit une hausse de 12,30% par rapport à la campagne 2015-2016.
Ces résultats communiqués au cours du Conseil des ministres du 16 janvier indiquent que «18 provinces sont déficitaires, 11 en situation d’équilibre et 16 provinces excédentaires».
Au regard de ces constats qui présagent une certaine insécurité alimentaire, il a affirmé la nécessité de mettre en œuvre le plan de réponse à l’insécurité alimentaire pour l’année 2017.

Commentaires
Numéro d'édition: 191

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.