Tenue du 23 au 24 Juin 2016, la 24e AG-SE a vu 21 entreprises publiques présenter leurs résultats financiers et l'état d’exécution de leurs activités au cours de l'année 2015. (MK)

Sociétés d’Etat la SONABHY, maillot jaune : 24e AG des Sociétés d’Etat.

* Une hausse de 32,7% par rapport à 2014
* Embellie portée par la SONABHY et la CNSS
* 8 sociétés d'Etat sur les 21 sont déficitaires

Au terme de l’exercice 2015, le résultat net des 21 sociétés d’Etat, présenté à la 24e AG-SE se chiffre à 82,4 milliards de F CFA contre 62 milliards en 2014. C’est une hausse de 32,8%. Cette embellie est essentiellement boostée par l’amélioration des résultats nets de la SONABHY.
La Nationale des hydrocarbures qui a présenté la meilleure situation financière en 2015 a enregistré une hausse de sa valeur ajoutée grâce aux plus-values issues de la baisse du cours du pétrole. A elle seule, elle a contribué à hauteur 145, 6 milliards de F C FA au budget national, soit 74,3%. La Nationale des hydrocarbures est suivie par la SONABEL (24, 69 milliards de F CFA, soit 12,6%), la LONAB (16, 88 milliards, soit 8,62%).

Conformément à leur double mission de service publique et de rentabilité, les Sociétés d’Etat ont tenue leur assemblée générale ordinaire (AG-SE) le 23 et 24 juin 2016. C’est la 24e session de ce rendez-vous annuel. L’AG-SE est un moment de bilan où les sociétés d’Etat, entreprises appartenant exclusivement à l’Etat, rendent compte sur le plan financier et sur le plan de l’exécution des activités pendant la période allant du 1er Janvier au 31 Décembre de l’année écoulée. Cette 24e AG-SE concerne donc l’exercice 2015.

A ce jour, le Burkina Faso compte au total 23 SE, dont 2 établissements publics de prévoyance sociale (EPPS); la CARFO et la CNSS. Mais comme à la 23e AG-SE tenue en Juin 2015, c’est 21 sociétés qui ont présenté leurs comptes. Parmi elles, 2 entreprises nouvelles, à savoir la société burkinabé de télédiffusion (SBT) et la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural ( SONATER). Lors de la 23e AG-SE, elles avaient seulement présenté des rapports d’explication sur leur processus d’opérationnalisation. Cette fois, elles ont soumis, pour la première fois leurs états financiers à l’AG.

Sur les 23 SE existants au Burkina, la société de production de poussins d’un jour ( SOPROP) créée en décembre 2014 et la Société de participation minière du Burkina ( SOPAMIB), créée en Août 2013, ne disposent pas encore d’organes de gestion et d’administration. Ce sont les 2 absents à cette AG-SE.

Au terme de l’exercice 2015, le résultat net des 21 SE présenté à la 24e AG se chiffre à 82,4 milliards de F CFA contre 62 milliards en 2014.; C’est une hausse de 32,8%. Cette embellie est essentiellement boostée par l’amélioration des résultats nets de la SONABHY.

La nationale des hydrocarbures qui a présenté la meilleure situation financière en 2015 à enregistré une hausse de sa valeur ajoutée grâce au plus-values issues de la baisse des cpurs de pétrole

Impulsée par la SONABHY, la contribution des SE à la formation du PIB du Burkina a augmenté de 36,03 milliards de F CFA en 2015, soit 30,8% contre 23,3% en 2014.

Sur le plan du Budget national la contribution des SE a atteint 195,895 milliards en 2015 contre 195,692 milliards de F CFA en 2014.

A elle seule la SONABHY  a contribué à hauteur de 145,6 milliards de F CFA au budget national, soit 74,3%. La Nationale des hydrocarbures est suivie par la SONABEL ( 24,69 milliards de F CFA, soit 12,6%), la LONAB (16,88 milliards, soit 8,62%).

La 24e AG-SE enregistre un résultat global en hausse mais, prises individuellement, les entreprises publiques des situations différentes. Les bons résultats enregistrés par des sociétés comme la SONABHY masquent les difficultés financières de certaines entreprises. Sur les 21 sociétés, 8 sont déficitaires contre 6 en 2014.

Le déficit s’élève à 19,23 milliards contre 11,75 milliards de F CFA en 2014.

Comme en 2014, la SONABHY affiche le plus gros déficit. Son manque est à hauteur de 17,7 milliards, soit 91,9% du déficit conjoncturel de la SONABEL  tend à devenir structurel.

Les 13 autres SE ont réalisé un bénéfice net de 101,69 milliards de F CFA. D’où le résultat net de 82,4 milliards de F CFA en 2015 pour l’ensemble des 21 SE.

D’une manière générale, c’est dans un contexte national qualifié de morose et dans un environnement marqué par un recul significatif de 3,4% de l’activité économique que les SE ont évolué en 2015. Cela fait suite à a situation politique que le pays a connue, au putsch avorté du 16 septembre 2015, à la baisse du cours du coton et de l’or sur le marché international.

C’est ainsi que 9 des entreprises publiques ont connu une baisse de leur volume d’activité caractérisée par la contraction de leur chiffre d’affaires par rapport à l’exercice 2014. Une baisse qui a fini par créer un déficit pour 8 sociétés.

Karim GADIAGA.


Désormais guidées par la vision du président KABORE.

Organisée depuis 1993, sans discontinuer, la 24e AG-SE est le premier rendez-vous de ce genre après la période de la transition politique et après le retour à la vie constitutionnelle normale.

Cette 24e AG-SE est donc la première sous le régime du président Roch Kaboré, élu à l’issue de la présidentielle du 29 Novembre 2015. Conformément à la promesse de rupture du nouveau président, les SE devraient être soumises à « la modernisation de la gouvernance, la lutte contre les inégalités et la corruption » qui constituent l’un des 3 principaux piliers du programme du gouvernement mis en place par le président Kaboré.

 

 

 

Commentaires
Numéro d'édition: 164

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.