Monthly Archives: mai 2016

Intégration régionale : Le Tarif extérieur commun vulgarisé

  Depuis le 1er janvier 2015, le Tarif extérieur commun de la CEDEAO est en vigueur. Adopté en 2013, son objectif était de réduire les barrières tarifaires et de favoriser les échanges au sein de l’espace communautaire tout en protégeant l’économie des pays membres à travers des mesures de sauvegarde. C’est ainsi que les chefs de l’Etat l’ont adopté lors ...

Lire la suite »

Audit de la transition : 55,3% des marchés passés par les procédures exceptionnelles

  L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a procédé à l’audit financier et comptable de la transition dont voici les résultats du contrôle. Au niveau des marchés publics Sur 1.238 marchés publics d’un montant de 114.084.348.349 FCFA, le recours aux procédures exceptionnelles (entente directe et appel d’offres restreint) concerne 346 contrats pour un montant ...

Lire la suite »

Budget 2016: hausse des recettes propres

  A l’issue de la séance de vote de la loi de finances rectificative de la loi de finances pour l’exécution du budget, gestion 2016, le montant des recettes s’élève à 1.617.526.018.000 FCFA, soit une hausse de 2,14% par rapport au budget initial voté par le Conseil national de la transition (CNT) le 26 décembre 2015. Les dépenses s’établissent à ...

Lire la suite »

Franc CFA : L’indépendance attendra

  Quel avenir pour le franc CFA? Va-t-il rester lié à l’euro par le système actuel de parité fixe? Au sein des populations des 14 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre soumises à cette monnaie, bon nombre, notamment des intellectuels et des économistes, contestent la «coopération monétaire» actuelle avec la France. C’est un sujet récurent remis au goût du ...

Lire la suite »

Coudées franches

La loi de finances rectificative vient d’être votée par l’Assemblée nationale. Le gouvernement Paul KabaThiéba a désormais les coudées franches pour mener à bien sa politique et appliquer le programme du président Roch Kaboré. On peut dire qu’après le quitus des députés, les choses sérieuses peuvent désormais commencer. Car le président est très attendu par les populations, et surtout par ...

Lire la suite »