De Bonnes Sources

• B2Gold : annonce de résultats positifs au premier trimestre 2016
La société canadienne B2Gold a annoncé ces résultats financiers pour le premier trimestre de 2016 dans un communiqué rendu public le 11 mai 2016. Il ressort que la production d’or consolidée de la société sur la période est de 127,844 onces, en hausse de 10% comparée à la même période en 2015.
Son chiffre d’affaires consolidé s’établit à 144,3 millions de dollars US sur la vente de 120,899 onces d’or à un prix moyen de 1,193 dollar US l’once. B2Gold exploite plusieurs sites miniers.
Au Burkina, la société est détentrice du permis d’exploitation de la mine d’or de Kiaka dans le Zounweogo depuis le 20 avril 2016.

• Elevage : construction de 3 complexes volailliers
L’annonce a été faite le 11 mai dernier en Conseil des ministres. Trois complexes de vente et d’abattage de volailles dans les 7e et 8e arrondissements de Ouagadougou, ainsi qu’à Bobo-Dioulasso seront réalisés au Burkina. Ces marchés ont été attribués à trois entreprises 77 SARL/EGC-BGC, Sogedaf et Esa services. Elles ont trois mois pour exécuter les travaux, financés à hauteur de 1,2 milliard de F CFA par la Banque mondiale.

• BOA Mali : première cotation le 31 mai prochain
ça y est. La date de cotation de BOA Mali, admise au premier compartiment du marché des actions de la BRVM, est connue. Elle aura lieu le mardi 31 mai 2016, selon la BRVM. La diffusion des 400.000 actions de la banque ayant eu lieu le 17 décembre 2015, la procédure d’introduction qui sera retenue pour la première journée de cotation est la procédure ordinaire.
Ainsi, le premier cours de négociation sera déterminé par la confrontation des ordres d’achat et de vente avec un cours de référence fixé à 22.500 F CFA. Le symbole adopté pour les transactions sur le titre est BOAM.

• Festival de Cannes: un film sur «Kombissiri» présenté
Le festival de Cannes s’est ouvert le 11 mai dernier. Le Burkina Faso sera à l’honneur avec un film documentaire-fiction avec des non-voyants dénommé «Kombissiri». Réalisé par René Letzgus, ce film tourne autour d’enfants du Burkina Faso ayant perdu la vue prématurément.
Le film suit ainsi le petit Oumar, un garçon atteint de kératite- une infection de la cornée qui conduit à la cécité si elle n’est pas soignée- qui a pu être opéré à Paris grâce à la mobilisation des élèves de Mutzig. Kombissiri a été présenté en ouverture du festival «Cannes Cinéphiles». Il sortira dans les salles en septembre.

• 272, 07 milliards de F CFA mobilisés par les régies au 31 mars 2016
Face à la presse le 10 mai dernier, la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a fait le point de la situation financière du pays sur les 100 premiers jours du nouveau pouvoir. Il en ressort qu’en matière de recouvrement des recettes propres, les régies ont pu mobiliser 272, 07 milliards de F CFA sur une prévision de 247, 83 milliards de F CFA. C’est donc un taux de réalisation de 109,78 % par rapport à la prévision de la période. Dans la même période, la situation des disponibilités financières provenant des appuis budgétaires des partenaires techniques et financiers se chiffrent à 84, 02 milliards de F CFA. Quant aux prêts et dons, les données disponibles au 15 avril 2016 indiquent un montant de 45, 97 milliards de F CFA dont 22, 78 milliards de prêts et 12, 19 milliards de dons.

• L’échangeur du Nord bénéficie de la déclaration d’utilité publique
Sans doute à cause des difficultés qui sont apparues dans la délocalisation des populations impactées par la construction de l’échangeur du Nord de Ouagadougou, le projet vient de bénéficier de la déclaration d’utilité publique. Une déclaration d’utilité publique est une procédure administrative qui permet de réaliser une opération d’aménagement, notamment la création d’une infrastructure sur des terrains privés en les expropriant, précisément pour cause d’utilité publique.

Commentaires
Numéro d'édition: 158

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.