La carte d’identité biométrique du CEDEAO instaurée en 2016

Intégration régionale : Le Tarif extérieur commun vulgarisé

• Alliance Bordeless forme à Dakola

• Faciliter la mise en œuvre du TEC

 

Depuis le 1er janvier 2015, le Tarif extérieur commun de la CEDEAO est en vigueur. Adopté en 2013, son objectif était de réduire les barrières tarifaires et de favoriser les échanges au sein de l’espace communautaire tout en protégeant l’économie des pays membres à travers des mesures de sauvegarde. C’est ainsi que les chefs de l’Etat l’ont adopté lors du sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) tenue à Dakar, au Sénégal, le 25 octobre 2013. Cependant, la mise en œuvre du TEC n’a débuté qu’à partir du 1er janvier 2015 dans certains pays de la sous-région.
C’est donc pour appuyer les efforts de mise en œuvre du TEC qui a à peine un an que l’Alliance Borderless, en collaboration avec la Direction générale des douanes du Burkina Faso et le Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), a organisé un atelier de formation à l’intention du secteur privé et des usagers aux frontières, notamment les transitaires et douaniers de la frontière de Dakola, du 12 au 14 avril 2016 au Burkina Faso. Cet atelier a été organisé avec le soutien financier de la GIZ (Deutsche gesellschaft für internationale zusammenarbeit), de la Coopération allemande. Ce partenaire finance cette série de formations dans les zones frontalières.
Kara Diallo, conseiller au commerce de l’Alliance Borderless, représentant le secrétaire exécutif, Justin Bayili, a rappelé que l’Alliance Borderless est une association d’entreprises privées et de structures de soutien au secteur privé ayant pour objectif de promouvoir et de faciliter le commerce régional tout en réduisant les coûts du transport et les retards à travers l’Afrique de l’Ouest. Le TEC vise à assurer des procédures douanières transparentes, réduire les retards aux frontières et faciliter le commerce intra-régional.
Un des moyens d’action de l’Alliance Borderless est l’animation d’un réseau de Centres frontaliers d’information (CFI). L’Alliance Borderless est, par conséquent, en collaboration avec la Commission de la CEDEAO et la GIZ pour sensibiliser les opérateurs économiques et d’autres usagers aux frontières sur le TEC de la CEDEAO.
L’objectif principal de cet atelier est de contribuer à la mise en œuvre effective et efficace du TEC de la CEDEAO. De manière spécifique, l’atelier visait à: renforcer la capacité des agents des douanes à la frontière dans leur compréhension du TEC; former le secteur privé notamment les transitaires à la frontière de Noé sur les dispositions du TEC et sensibiliser les médias, et à travers eux le grand public, sur les avantages du TEC et de l’Union douanière.

FW


 

A propos des Centres frontaliers d’information (CFI)

Les centres frontaliers d’information sont une initiative de l’Alliance Bordeless en vue de faciliter l’information des usagers afin de les soustraire des taxes illicites. L’Alliance travaille sur la facilitation des échanges et émet un rapport trimestriel sur la situation des corridors. Ce rapport met le doigt sur les pratiques illites, notamment les perceptions des agents des forces de sécurité et des douanes. Ce rapport relève également les retards accumulés sur chaque corridor et les causes de ceux-ci. Ce rapport ainsi que les recommandations qu’il contient sont présentés à chaque publication aux acteurs nationaux afin de remédier aux goulots d’étranglement.

Commentaires
Numéro d'édition: 155

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.