De Bonnes Sources

• True Gold: premier lingot d’or pour le 11 avril 2016
«La société True Gold est heureuse d’annoncer qu’elle a réalisé la première production à la mine d’or Karma le 11 avril 2016». C’est la substance du communiqué que la société a publié le 11 avril dernier. A partir de cet instant, on peut dire que la mine d’or de Karma est officiellement entrée dans sa phase de production. Au cours des 10 premières années de vie, la mine de Karma versera dans le budget de l’Etat plus de 85 milliards de FCFA en taxes diverses et revenus. En rappel, cette mine a été vendue à Endeavour Mining Corporation.

• Sanctions à la SOTRACO : les explications de la direction
La direction générale de la SOTRACO a décidé de sortir de son silence pour « apporter des éclairages et rétablir les faits » sur le bras de fer qui l’oppose à ses travailleurs. Des décisions sont tombées : 4 délégués du personnel mis à pied en attendant l’avis de l’inspection générale du travail, deux agents licenciés définitivement et deux autres mis à pied. Au total, huit agents sont sanctionnés. Ils sont accusés, entre autres, d’arrêts anarchiques de travail avec occupation des lieux de travail, divulgation d’informations ou de documents confidentiels, refus de répondre à la convocation du conseil de discipline, etc.

• Roxgold : le premier lingot d’or prévu en juin 2016
La société Roxgold annonce que les travaux de construction de la mine souterraine à Yaramoko seraient à un taux d’exécution de 84%.
La construction de la centrale électrique est achevée, et elle est mise en service depuis février. Une quantité importante de minerai a été extraite et envoyée vers la mine. Elle serait sur la bonne voie pour la coulée du premier lingot d’or en juin 2016.
Pour y arriver, Roxgold a dépensé au 31 mars 2016 la somme de 78 millions de dollars sur un total de 110,8 millions de dollars. Le permis d’exploration de Roxgold couvre une superficie de 167 km², à Yaramoko, vers Houndé.

• Banque mondiale: Albert Zeufack, économiste en chef pour l’Afrique
Le Camerounais Albert G. Zeufack a été nommé au poste d’économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique. Cet économiste prendra officiellement fonction le 1er mai 2016. Il a participé à la présentation du rapport semestriel sur les perspectives économiques de l’Afrique subsaharien le 11 avril en direct de New York. Ce n’est pas un inconnu de la banque. Il y est entré en 1997, où il a occupé diverses responsabilités. Il annonce une tournée dans les pays sous sa responsabilité.

• Gestion de la transition: le satisfecit du FMI
La mission du FMI qui a séjourné il y a quelques jours à Ouagadougou dans le cadre de la 5e revue a jeté des fleurs à la gestion de l’économie en 2015.
Seule ombre au tableau, la question de la masse salariale qui inquiète les experts du FMI. En gros, les finances publiques ont été bien tenues selon la chef de délégation, Corinne Deléchat, malgré une situation économique qui n’a pas permis une bonne mobilisation des recettes.
De ce fait, la confiance du FMI est toujours maintenue au Burkina qui obtient 15 milliards de prêt, avec en attente 5 milliards si les premiers résultats de la gestion 2016 sont promoteurs.

• Coton: les anti-OGM se mobilisent
Les difficultés rencontrées sur le terrain par la firme Monsanto avec le coton génétiquement modifié a redonné de l’énergie à la coalition anti-OGM.
Ses membres ont annoncé au cours d’une conférence de presse le 12 avril dernier un grand forum dénommé «Rencontre internationale des résistances aux OGM (RIR OGM)» du 22 au 24 avril 2016. Des marches africaines anti-Monsanto sont prévues le 21 mai prochain dans les capitales de l’Afrique de l’Ouest.
Les activistes réclament un moratoire sur l’utilisation des OGM.

• Football burkinabè: la bourse reconduite
Les clubs de football de D1 et D2 peuvent pousser un «ouf» de soulagement depuis leur rencontre avec le ministre des Sports et des Loisirs, Taïrou Bangré, le 14 avril dernier.
En effet, la bourse qui avait été octroyée aux joueurs de D1 et de D2 la saison écoulée, en phase expérimentale, a été reconduite après évaluation. Un premier déblocage de 3 mois sera effectif.

Commentaires
Numéro d'édition: 154

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.