De Bonnes Sources

• Koudougou: le MPP attire
En l’espace d’une semaine, le MPP a enregistré de nouveaux militants dans son camp à Koudougou. Tout d’abord, la plupart des membres du parti de Me Hermann Yaméogo (actuellement en prison suite aux interpellations en rapport avec le coup d’Etat manqué), l’UNDD, se sont orientés vers le MPP. Seulement, certains de ces démissionnaires, apprend-on, ont tout de suite voulu se voir placer en tête de liste dans certains secteurs de Koudougou, à la faveur des élections municipales annoncées pour le 22 mai prochain.
Ensuite, le douanier Boukary Béréwoudougou, seul élu du CDP aux dernières élections législatives du 29 novembre, pour le compte du Boulkiemdé, a présenté sa démission à son parti. Il aurait déposé, lui aussi, ses valises au MPP. Ce départ permet à son suppléant, Yahaya Zoungrana, le patron de Datasys, de siéger à l’Assemblée nationale dont la première session s’est ouverte le 2 mars dernier.

• La SONABEL prévoit des délestages maîtrisés cette année
«Nous pensons que la période de pointe devrait être mieux gérée par rapport à l’année dernière et les autres années». C’est l’assurance du Dg de la SONABEL à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec la presse le 4 mars dernier. Tout un ensemble de mesures a été pris par la Nationale d’électricité pour faire face aux problèmes de délestages vécus par les Burkinabè chaque année au cours de la période chaude. Pour une offre nationale qui se situe à 160 MW cette année, la demande atteint 270 MW. Ce qui crée un déficit de 110 MW. Pour combler ce manque, la SONABEL a pris des dispositions visant à assurer la continuité dans l’approvisionnement des centrales en combustible. En plus, depuis juillet 2015, elle a déjà effectué des travaux de maintenance de ses équipements et ouvrages, pour éviter les risques de pannes. De son côté, le gouvernement va aider la société par la location des groupes de 110 MW qui arrivent en avril prochain.

• Sitarail: 52,6 millions d’euros en 2015
Le chiffre d’affaires de Sitarail de l’exercice 2015 s’établit à 52,6 millions d’euros, en progression de 2 % par rapport à l’année 2014 qui avait été marquée par un ralentissement de son activité en raison de la crise politique au Burkina Faso. Selon la Sté Compagnie du Cambodge SA, détentrice de Sitarail, sur le quatrième trimestre 2015, Sitarail a enregistré une légère reprise des volumes par rapport au 4e trimestre 2014 qui avait été marqué par une baisse exceptionnelle de son activité. Par ailleurs, la fin de l’année 2015 a vu le renforcement de sa capacité de transport (avec l’amélioration de l’offre de traction, la mise en place de trains blocs, l’augmentation des moyens de déchargement à Ouagadougou).

• La mine d’or de Youga vendue au groupe turc MNG Gold
La société canadienne Endeavour Mining qui exploite la mine d’or de Youga a annoncé dans un communiqué en date du 29 février 2016 avoir vendu la mine à MNG Gold, une société d’exploration et de développement aurifère axée sur l’Afrique de l’Ouest et la Turquie. Le montant de la transaction s’élève à 25 millions de dollars US. En outre, Endeavour a conservé 1,8% Net Smelter Royalty (NSR) sur la production réalisée au-delà de la réserve actuelle de la propriété vendue, et avec l’inclusion d’une disposition de rachat d’actions. MNG Gold donnera une seconde vie à l’opération Youga, puisqu’elle possède déjà le projet Balogo, situé à proximité de l’usine de Youga, qui a commencé ses activités en 2008 et emploie 665 travailleurs au total.

• True Gold avance vers la coulée de son premier lingot d’or
La société True Gold qui exploite l’or de Karma avance vers la coulée de son premier lingot d’or prévue pour ce mois de mars. Dans un communiqué en date du 11 février, Christian Milau, président et chef de la direction de True Gold, annonçait que la construction est d’environ 94%. Plus de 500.000 tonnes de minerai sont stockées et serviront au concassage et traitement. «Nous sommes dans la dernière ligne droite de l’achèvement de l’usine de traitement en vue de la mise en service de l’usine», a-t-il déclaré. Créée en 2012, elle a obtenu son permis d’exploitation en décembre 2013. Alors que la société venait d’entamer les travaux de construction, elle fera l’objet de saccage en début janvier 2015 entrainant l’arrêt des activités et le report de la coulée du premier lingot d’or de novembre 2015 à mars 2016.

Commentaires
Numéro d'édition: 148

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.