beIN Sport est un réseau international qatarien de chaînes de télévision sportives, créé en 2012. Présidé par Nasser Al-Khelaifi, par ailleurs président du club de football Paris Saint Germain, le groupe compte des journalistes sportifs célèbres à l’image de Darren Tulett.. (DR)

Télévision à péage : Vers le retour des chaînes beIN Sport ?

• Canal + négocie une exclusivité commerciale

• beIN Sport n’est plus diffusée au Burkina depuis juillet 2015

• La reprise de la chaîne avait été jugée illégale

 

Canal +, qui est à la fois un opérateur de télévision et un diffuseur de programmes de télévision via le bouquet CanalSat, veut réserver la chaîne beIN Sport à ses abonnés. Le bouquet CanalSat pourrait donc contenir bientôt la chaîne beIN Sport, filiale d’Al Jazeera, le groupe qatari.
La chaîne beIN Sport diffuse régulièrement et très souvent en exclusivité les matchs de football des plus grands championnats d’Europe et d’autres grands événements sportifs dans le monde. Il s’agit donc d’une chaîne très prisée par les férus du football international et des amateurs du sport en général.
Au Burkina, les chaînes beIN Sport étaient reprises par la société de distribution Neerwaya Multivision. Mais cette activité avait été qualifiée «d’illicite et d’acte de piratage». Elle a été dénoncée par le concurrent Canal+ à travers sa représentation locale. L’affaire avait même atterri devant la justice, faute d’avoir préalablement trouvé un accord auprès du Conseil supérieur de la communication (CSC).
Finalement, c’est un règlement à l’amiable qui a officiellement mis fin au contentieux. Le 26 juin 2015, un accord signé en dehors des tribunaux entre David Mignot, Directeur de Canal+ Afrique, et Franck Alain Kaboré, patron de la société Neerwaya Multivision basée au Burkina, a entrainé l’arrêt de la diffusion des chaînes beIN Sport au Burkina depuis fin juillet 2015.
Un arrêt de diffusion qui s’est fait au grand dam des abonnés au bouquet sport. Par ailleurs, l’Association burkinabè des consommateurs des services de communications électroniques (ABSCE) n’a cessé de dénoncer la Convention signée entre Canal+ et Neerwaya. L’ABSCE estime tout simplement que le groupe français Canal+, propriété de Vincent Bolloré, s’est servi d’une position dominante pour interdire à Neerwaya la diffusion des chaînes beIN Sport.
Du côté de Canal+, ses responsables locaux expliquent que la diffusion de beIN Sport au Burkina, dans les conditions qui étaient celles de Neerwaya, constituerait une concurrence déloyale au préjudice Canal+, détenteur des droits de diffusion des compétitions sportives dans des pays comme le Burkina.
Suivant l’accord signé le 26 juin 2015 et qualifié de gagnant-gagnant, Neerwaya Multivision s’est engagé «à ne plus reprendre les chaînes pour lesquelles elle n’a pas acquis les droits de diffusion», privant ainsi ses abonnées de beIN Sport.
Désormais, c’est une nouvelle situation qui se présente. C’est Canal+, lui-même, qui cherche à devenir diffuseur de beIN Sport à travers son bouquet CanalSat. Le groupe français cherche à la fois à renforcer son offre sportive et aussi contenir ses dépenses en matière d’acquisition de droits sur les grands évènements sportifs.
beIN détient déjà de nombreux droits sur les grands évènements sportifs, tout comme Canal. Au lieu de continuer à se livrer une concurrence extrêmement coûteuse, Canal+ souhaite aujourd’hui la solution du rapprochement.
$Cette stratégie du rapprochement est aussi motivée par le fait que les deux entreprises traversent une période difficile sur le plan financier.
Canal+ a perdu près 88.000 abonnées sur un an et beIN Sport fait face à des pertes financières estimées à plusieurs millions d’euros. Il faut reconquérir la clientèle.
Au départ, deux options étaient étudiées par Vincent Bolloré : le rachat ou la distribution en exclusivité par CanalSat.
Finalement, on s’acheminerait vers le partenariat permettant la distribution de beIN Sport en exclusivité sur le bouquet Canal. Selon les médias français, des négociations, déjà ouvertes entre Canal+ et beIN Sport, devraient prendre fin bientôt. Les deux parties seraient parvenues à un «accord de principe» concernant une distribution exclusive.
Ainsi, seuls les abonnés au bouquet CanalSat pourront voir la chaîne sportive.
La finalisation d’une telle opération signifierait également le retour de beIN Sport au Burkina. La seule différence est que ce retour se ferait dans des conditions légales, contrairement à la situation qui était celle de Neerwaya Multivision.
Il reste maintenant à savoir si les conditions d’accès à beIN Sport sur le bouquet Canal seraient aussi accessibles que le proposait Neerwaya.

Karim GADIAGA


La reprise de beIN Sport au Burkina était «illégale»

«La chaîne beIN Sport n’est pas détentrice de droits de diffusion des compétitions sportives au Burkina Faso. Les chaines beIN qui étaient reprises par Neerwaya Multivision sont des chaines dont les droits de diffusion ont été acquis par beIN pour la France et le Moyen-Orient. «La reprise de ces chaines au Burkina Faso est effectuée sans droits», indiquait la représentation.
Pour être autorisé à diffuser les chaînes beIN Sport au Burkina, Neerwaya Multivision «devait signer un accord de distribution avec la société beIN et en plus ne diffuser que les compétitions pour lesquelles beIN a acquis les droits de diffusion au Burkina Faso», ajoutait-on.

Commentaires
Numéro d'édition: 147

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.