De Bonnes Sources

• Le taux de bancarisation au Burkina Faso est de 10% en 2014
Le taux de bancarisation au Burkina Faso est de 10% en 2014 pour la population âgée de 18 ans ou plus.
Ce taux varie énormément selon le niveau de vie, mais reste faible dans l’ensemble contrairement à la possession de comptes bancaires qui concerne essentiellement des individus non pauvres. Même les pauvres possèdent une épargne, quitte à ce que cette épargne soit gardée à la maison ou dans un autre endroit qu’une institution financière.
Deux pauvres sur cinq (41%) disposent d’une épargne, ce qui est le cas également de la moitié des non pauvres (49%) qui disposent d’une épargne.
Ces informations sont extraites du rapport «Profil de pauvreté et d’inégalités au Burkina Faso» publié par l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) en novembre 2015.

• Démarrage des travaux d’entretien du réseau routier
Le réseau des infrastructures de transport du Burkina est composé de 15.272 km de routes classées, dont 3.461 km de routes bitumées et 11.811 km de routes en terre, 406.095 km de pistes rurales, 622 km de chemin de fer et 2 aéroports internationaux. Ce bilan a été fait par le ministre des Infrastructures au Conseil des ministres du 24 février 2016. Se fondant sur l’état de délabrement actuel dudit réseau, le Conseil a instruit les ministres en charge de ce dossier de prendre les dispositions idoines pour le démarrage effectif des travaux d’entretien d’urgence et périodique du réseau routier national.

• CIMASSO: lancement des travaux en mars
La semaine dernière, CIMFASO a annoncé la mise en place de nouveaux projets, notamment l’ouverture prochaine de CIMIVOIRE en Côte d’Ivoire et CIMASSO à Bobo-Dioulasso, dans l’Ouest du Burkina. Pour cette usine qui viendra renforcer celle de Ouagadougou, le lancement des travaux de construction et non l’ouverture de l’usine sont prévus pour le mois de mars selon le service de communication du groupe.

• 50 ans de la paroisse Saint Pierre de Gounghin
Le 21 février dernier, la paroisse Saint Pierre de Gounghin était en fête. La raison, un triple événement qui a conduit le cardinal Philipe Ouédraogo à célébrer l’eucharistie du jour.
Il s’agit du lancement de l’année jubilaire de la paroisse, l’inauguration et la bénédiction de la chapelle d’adoration du saint sacrement et, enfin, la célébration des 75 ans de baptême de l’abbé René Zoungrana, catéchiste titulaire.
Au total, 34 millions de F CFA environ ont été mobilisés pour la construction de la nouvelle chapelle d’adoration bénie par le cardinal Philippe Ouédraogo, appelée «Chapelle d’adoration Béthanie». Le curé de la paroisse, Johanny Koala, explique que les travaux ne sont pas encore terminés, puisqu’il faut équiper la chapelle de bancs, de climatiseurs, entre autres.

• Le ministre de la Coopération du Luxembourg en visite de travail au Burkina
Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Grand Duché de Luxembourg, va effectuer une visite de travail au Burkina Faso du 28 février au 1er mars 2016, affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères luxembourgeoises (publié le 26 février dernier). Les réunions avec les autorités burkinabè seront notamment consacrées à l’identification des activités du futur programme indicatif de coopération 2016-2021.
À l’occasion de la visite, le ministre va inaugurer le centre régional de transfusion sanguine de Ouagadougou financé par le Luxembourg et visiter d’autres projets financés par le Luxembourg en dehors de la capitale burkinabè.

• FIAD 2016: le défi énergétique et agricole ausculté
La 4e édition du Forum international Afrique développement (FIAD 2016) a pris fin samedi dernier à Casablanca au Maroc.
En attendant de revenir sur ce grand rendez-vous sur le développement du continent, l’on notera que près de 1.200 opérateurs économiques, des représentants d’institutions africaines et internationales actives ont pris part aux travaux consacrés au thème «Agriculture et électrification: mobiliser les énergies». 4.500 rencontres d’affaires y étaient attendues pour les deux jours qu’a duré le forum. Au moins 23 pays étaient représentés.

Commentaires
Numéro d'édition: 147

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.