De Bonnes Sources

• DCOOP: Lassané Kaboré en fin de mission
Le directeur général de la Coopération (DGCOP) rejoint son poste de Abuja, à la CEDEAO, d’où il est venu pour occuper ce poste. Il reprend service le 25 janvier s’il n’y a pas eu de changement entre-temps. Il aurait dû en principe rejoindre son ancien poste sous la transition, mais les autorités lui auraient proposé de continuer jusqu’à la fin de la transition. Mission accomplie donc.

 Bagrépôle : un nouveau DG
L’information n’est pas encore officielle. Mais il nous revient que le directeur général de Bagrépôle, Issaka Kargougou, passerait bientôt la main à un nouveau directeur. L’homme qui a lancé ce vaste projet gouvernemental à l’Est du pays se concentrera désormais sur la Maison de l’entreprise qu’il n’a jamais quittée en fait.

IUTS /Députés : les vœux de Amina Bila exaucés
En matière d’impôts sur les salaires, l’Assemblée nationale vient d’acter une initiative de la transition qui avait décidé d’appliquer l’impôt unique sur les traitements et salaires aux députés du CNT en 2015. Non seulement leurs émoluments baissent, mais ils sont désormais imposables. Cette mesure qui vient d’être adoptée satisfait entièrement l’ancien ministre chargé du Budget, Amina Bila.

• BCEAO: 36 déflatés demandent une audience au gouverneur
C’est une affaire qui date de 2009 et qui concerne 36 déflatés de la banque centrale, des trieurs. Ils s’estiment «congédiés abusivement et remplacés par des proches, des parents des chefs de l’institution qui sont souvent analphabètes et non formés».
Autre grief contenu dans leur déclaration déposée à L’Economiste du Faso, l’ancien gouverneur Dakoury qui avait été informé de la situation les aurait reçus et suite à cette audience leur aurait promis 3 millions de F CFA chacun.
Ils disent n’avoir pas encore reçu l’argent en question. Pour toutes ces raisons, ils souhaiteraient rencontrer le directeur national pour voir aboutir leurs doléances.

• Plus de 450 millions de F CFA de recettes fauniques collectées en 2014-2015
La campagne d’exploitation faunique 2014 -2015 a permis de collecter des recettes d’un montant de 464.291.102 F CFA. Ce bilan a été fait au Conseil des ministres du 20 janvier 2016 par le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique.
Au titre des autres résultats atteints au cours de cette campagne, on enregistre: l’élaboration du Plan d’actions pilote de mise en œuvre de la stratégie et du Programme de gestion durable au Burkina Faso, l’élaboration de textes de sécurisation d’aires protégées, la régularisation des contrats de gestion de 16 concessions. Le ministre a par la même occasion informé du lancement de la campagne 2015-2016 le 29 janvier 2016.
• Université de Koudougou : les nouveaux stagiaires sont passés à la caisse
La situation devenait de plus en plus compliquée à l’Université de Koudougou. C’est au total un besoin de financement d’un peu plus de 717 millions de F CFA qui est nécessaire pour éponger la dette sociale de l’UK. Cette dette est composée de présalaires des anciens stagiaires au titre des mois d’octobre, novembre et décembre 2015. Les présalaires de nouveaux stagiaires pour le mois de décembre 2015 et l’insuffisance des dotations budgétaires des actes académiques font également partie. Ces difficultés financières ont engendré des grèves à répetition, handicapant le cours du programme académique. Le Conseil des ministres du 20 janvier dernier a entendu le ministre en charge de l’Enseignement supérieur à ce sujet. Nous apprenons que depuis le 22 janvier dernier, les nouveaux stagiaires sont passés à la caisse, toute chose qui pourrait contribuer à désamorcer la situation en attendant la résolution totale du problème.

Commentaires
Numéro d'édition: 142

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.