De Bonnes Sources

• Restauration du lac Bam : le financement partiel de la première phase acquis
Le 16 décembre dernier, la BOAD procédait à la signature de la convention relative au financement partiel de la première phase du projet de restauration, de protection et de valorisation du lac Bam. Sur un coût total de 12,126 milliards de F CFA, la BOAD y contribue pour 10 milliards de F CFA, soit 82,5% au projet.
Par ce projet, la banque ouest-africaine vise à faire du lac Bam un pôle de développement économique pour la région du Centre- Nord du Burkina.
Les travaux consisteront à rehausser le seuil du lac de 25 cm, désenclaver la ville de Kongoussi en saison pluvieuse, aménager 520 ha de nouveaux périmètres irrigués en vue d’une production annuelle de 1.700 tonnes de riz paddy, 950 tonnes de maïs, 11.700 tonnes de cultures maraîchères (haricot vert, piment, oignon, pomme de terre et tomate, etc…) et 500 tonnes de poisson. Une seconde phase permettra de consolider la première, de réhabiliter 400 ha d’anciens périmètres irrigués et d’aménager 480 ha de nouveaux périmètres.
• RSE: Essakane SA reçoit le prix du leadership VDMD
L’Association minière du Canada (AMC) a décerné le prix du leadership VDMD (Vers le développement minier durable) à 3 mines qu’exploitent le groupe IAMGOLD dont Essakane SA basée au Burkina Faso. Sur cinq mines étrangères évaluées en Afrique, Essakane est la seule récipiendaire. C’est la première fois que AMC décerne le prix du leadership VDMD à des installations minières situées à l’extérieur du Canada, dont Essakane SA.

• Le Haut Conseil pour la réconciliation en marche
Le gouvernement devait rendre public le nom du président du Haut Conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) ainsi que des membres, lors du dernier Conseil des ministres qui s’est tenu en fin de semaine. Ce Haut Conseil qui a rang d’institution est beaucoup attendu par les victimes afin de poursuivre le traitement des 5.065 dossiers de crimes de sang et économiques, et autres formes d’injustices. Le Conseil national de la transition a voté une loi le 6 novembre dernier portant attribution, composition, organisation et fonctionnement du HCRUN. C’est une recommandation de la Commission pour la réconciliation nationale et les réformes.

• Banques : de nouvelles agences en vue
Dans le cadre de leur développement et surtout dans le souci de toucher les clients partout où ceux-ci se trouvent, chaque banque maille le territoire à sa façon. A l’occasion de son 200.000e client fêté la semaine dernière, Coris Bank annonce l’ouverture d’une dizaine d’agences en 2016. Orabank (ex-BRS) projette quant à elle 3 ouvertures dans le courant de 2016.

• La BOAD décaisse 1.500 milliards
La Banque ouest-africaine de développement a validé le 14 décembre dernier au Niger par son conseil d’administration un plan de financement de l’économie des pays membres de l’Uemoa à hauteur de 1.500 milliards de F CFA sur la période 2015-2019. Le conseil a également donné son accord pour le décaissement en direction des différents bénéficiaires de la somme de 10 milliards dans le cadre du projet de l’interconnexion électrique des Etats membres, dont 5 milliards en faveur de Fidelis finances du Burkina Faso.

• Le premier centre commercial Carrefour à Abidjan
Le tout premier centre commercial avec l’enseigne Carrefour en Afrique a été ouvert à Abidjan. Carrefour est l’enseigne d’hypermarchés d’origine française. Le magasin d’Abidjan a été inauguré le week-end dernier en présence des plus hautes autorités ivoiriennes. Le projet a été développé par CFAO, groupe français leader dans la distribution de marques et des services en Afrique. Situé dans le quartier des affaires, Marcory, dans la capitale ivoirienne, cet hypermarché est celui qui devrait également abriter, pour la première fois, une marque internationale de la restauration rapide en Afrique de l’Ouest francophone. Au début, c’est l’américain KFC qui avait été annoncé, mais finalement il devrait s’agir d’une autre marque de Fast Food, en l’occurrence Burger King. Les analystes estiment qu’en cas de succès de cette première expérience en Côte d’Ivoire, cela pourrait conduire le projet dans d’autres pays de la région.

Commentaires
Numéro d'édition: 137

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.