Le jour d’après

Après 21 jours de campagne, le moment est venu pour les prétendants au fauteuil présidentiel de Kosyam de faire le bilan. Beaucoup de moyens humains, financiers et matériels ont été engagés dans cette opération.
La première campagne post Blaise Compaoré aura été prolifique en candidatures. Et pour montrer que plus rien ne sera comme avant, les présidentiables ont fait l’effort de présenter des projets de société plus ou moins cohérents. Les électeurs avaient donc l’embarras du choix. Outre les moyens, la différence se fera certainement dans l’aura des prétendants et leurs capacités de mobilisation. C’est donc celui qui portera le mieux les espérances des électeurs qui sera plébiscité.
Ce sera l’heure de gloire pour un des 14 candidats si les électeurs sont décisifs au premier tour. Dans le cas contraire -même tous si les sondages ne l’ont pas prévu- on assistera à un second tour avec un marchandage politique qui s’annonce plein de surprises. Que ce soit au premier ou au second tour, il n’y aura qu’un seul appelé.
Les perdants retourneront à leurs chères études ou hériteront des strapontins plus tard en leur qualité de faiseur de roi. Chacun récoltera donc ce qu’il a semé. Cependant, il ne faudra pas perdre de vue que l’élection reste une compétition avec des règles de jeu à respecter par toutes les parties prenantes, en l’occurrence les partis politiques et la CENI, pour garantir la transparence du scrutin afin d’éviter des tensions post-électorales préjudiciables à la paix et à la cohésion. Les candidats se sont certes engagés par un code de bonne conduite, mais auront-ils tous cette capacité de dépassement de soi pour ne préserver que l’intérêt du pays en cas de défaite ?
La soif de victoire, qui est légitime au regard des moyens mis en oeuvre, ne devrait pas pour autant aveugler les prétendants et leurs supporters. Si le scrutin est jugé transparent et crédible, il n’y aura donc aucun motif à conflit.
Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 133

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.