De Bonnes Sources

• Sondage : les élus du second tour se précisent
Un sondage réalisé du 3 au 10 novembre 2015 par l’Institut de recherche et de sondage Apidon (IRSOA) confirme les tendances dans les intentions de vote, du moins pour les deux premiers susceptibles d’être au second tour.
Le MPP arriverait largement en tête, suivi de l’UPC. Indicateur important dans ce sondage, le nombre des indécis. Ils sont plus de 22% des électeurs. Ce qui veut dire qu’après une dizaine de jours de campagne, près 1/5 des sondés ne s’était pas encore décidé. Leur détermination pourrait éventuellement réduire ou creuser les écarts entre les candidats.

• Grève à la SONAPOST
Les travailleurs de la Société nationale des postes ne sont pas contents. Ils exigent de la direction générale la révision de la grille salariale et indemnitaire de la société. Une rencontre avec la direction a eu lieu en cours de semaine dernière et n’aurait pas été fructueuse.
Les travailleurs, après une assemblée générale, ont décidé d’observer un sit-in quotidiennement devant la direction de 7h à 11h. Le ministère de tutelle a été saisi du dossier et des négociations sont en cours pour trouver une solution.

• Riz du Burkina : mode d’emploi
Les 15 et 16 novembre derniers, ont été présentés les résultats d’une étude financée par le PDA/GIZ sur les effets et impacts induits par la campagne de masse multimédia sur la commercialisation et la consommation du riz national. L’étude a abordé également les freins à la consommation du riz du Burkina et il en ressort que 27% des personnes interrogées estiment que la préparation de ce riz était difficile. C’est ainsi qu’il a été proposé de produire désormais des notices de cuisson en fonction des variétés pour orienter les consommateurs. Le dosage de l’eau et le temps de cuisson seraient des paramètres à prendre en compte pour chaque variété. Le remplissage des sacs avec du riz venant au niveau de la SONAGESS a été également indexé comme un correctif à apporter.

• SN-SOSUCO : chômage technique
La SN-SOSUCO s’enfonce de jour en jour dans la crise. La direction générale a décidé d’un chômage technique en attendant de trouver une issue à la crise. Les travailleurs, lors de leurs dernières revendications, demandaient le départ du directeur général et de certains de ses collaborateurs. Ils avaient promis un service minimum, mais avec la décision de chômage technique, on ne sait pas encore si toutes les branches de l’usine sont concernées. La SN-SOSUCO appartient au groupe IPS/WA du milliardaire Aghan Khan.

• Encadrement des Etalons : Gernot Rohr en sursis ?
L’entraineur des Etalons du Burkina, le Franco-allemand Gernot Rohr, serait-il en sursis à la tête de la sélection nationale? Tout porte à le croire. Son limogeage a été annoncé par certains observateurs, mais la Fédération burkinabè de football, au moment où nous bouclions ces lignes (le 20 novembre), n’avait pipé mot à ce sujet. Selon des indiscrétions, certains reproches (qui ne seraient pas liés aux résultats) sont faits au coach. Une rupture à l’amiable n’est pas exclue. Affaire à suivre.

• Alain Traoré : une sanction en vue
Suite au mauvais comportement de l’international burkinabè, Alain Sibiri Traoré, le 17 novembre dernier au stade du 4-Août, la commission de discipline de la FBF s’apprêterait à infliger une sanction audit joueur. Avertissement ? Sanction pécuniaire? Suspension? On le saura bientôt. S’il est vrai qu’il a présenté ses excuses à l’entraineur et au public sportif burkinabè, il n’en demeure pas moins que son geste reste répréhensible. Pour l’exemple, la FBF ne voudrait pas garder le silence malgré les excuses du joueur.

• Développement des médias : 90 millions de F CFA pour la RTB
Le bureau de la Coopération suisse au Burkina Faso et la Fondation Hirondelle ont procédé, le 18 novembre 2015, à la remise d’un lot de matériels techniques à la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).
L’appui suisse d’un montant de 90 milliards de F CFA permet à la RTB de disposer d’équipements performants pour améliorer la qualité technique des productions tant radiophoniques que télévisuelles, ainsi que des commodités de travail pour les agents. Ce don sera suivi d’ici fin 2016 d’autres apports en équipements, d’une valeur de 262 millions de F CFA. o

Commentaires
Numéro d'édition: 133

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.