• Fiscalité : les Etats généraux avant la fin de la transition
Les états généraux de la fiscalité avaient été annoncés pour le mois de septembre. Mais apparemment, la date n’est pas ferme. Il ressort cependant de l’entretien avec le DG des impôts que le principe de tenir ces assises avant la fin de la transition est toujours maintenu. Un comité technique a déjà travaillé et produit les documents de ces états généraux.

• Brussels Airlines: plus de vol à partir de Ouaga
Brussels Airlines augmente ses fréquences. De deux vols, les vols directs à partir de Ouagadougou passent à trois à compter du 29 octobre 2015.

• Facture normalisée avant la fin de l’année
Le projet de mise en œuvre de la facture normalisée qui a été contrariée par la situation sociopolitique n’a pas été rangé aux oubliettes. Du côté des Impôts, la normalisation est envisagée pour la fin de l’année : «Il s’agit maintenant de recruter un opérateur technique suivant les procédures nationales d’appel à concurrence. Le processus de recrutement est en cours et bien avancé». Une vaste campagne d’information et de sensibilisation précédera la mise en œuvre de ladite facture.

• 2e centre emplisseur de la Sonabhy: opérationnel dans la deuxième quinzaine de septembre
Dans un communiqué relatif à la décision de la Commission nationale de la concurrence et de la consommation sur le traitement équitable des marketeurs du gaz butane, la Sonabhy annonce pour très bientôt l’ouverture de son second centre d’emplissage. En cette période où la consommation du gaz par les ménages est importante, la société rassure que ses cuves disposent d’assez de gaz.

• Journée continue: début le 15 septembre
Le Conseil des ministres a adopté un décret portant institution de la journée continue de travail dans les administrations publiques pour compter du 15 septembre 2015. Le décret fixe la durée hebdomadaire de travail à 40 heures au maximum. La journée de travail va de 7h00 à 15h30 mn, avec une pause de 30 minutes.

• Médias: le quantum de la discorde
En principe, la loi portant régime juridique des médias devait être votée le 4 septembre dernier. Si les professionnels saluent les avancées notables dans les nouveaux textes, ils font chorus contre le quantum des amendes (10 à 15 millions), jugé insupportable pour des entreprises aux équilibres fragiles, en cas de condamnation pour un délit de presse.

• Elections: la Ceni prête
Après les appuis en matériels roulant et informatique du Nigeria et du Japon, la Commission électorale nationale indépendante vient d’avoir le quitus des experts de l’OIF quant à la fiabilité de sa liste électorale. L’équipe du bâtonnier Kéré n’attend plus que l’ouverture de la campagne et le jour J, le 11 octobre prochain.

Commentaires
Numéro d'édition: 122

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.