Botswana-Burkina Les Etalons condamnés à la victoire

• Rééditer le succès du 13 juin

• Savoir négocier le match malgré les insuffisances

Le 13 juin dernier, les poulains de Gernot Rohr avaient entamé les éliminatoires de la Can 2017 au stade du 4-Août de Ouagadougou par une victoire (2-0) face aux Cœlacanthes des Comores. Un succès qui devrait constituer une motivation supplémentaire pour les Etalons face aux Zèbres du Botswana ce 5 septembre à Gaborone. Ce sera à l’occasion de la 2e journée de ces éliminatoires pour la Can gabonaise.

Pour se donner les chances de revenir avec un résultat sécurisant, Gernot Rohr a embarqué avec lui 23 «commandos» pour un stage en France, puis à Gaborone. Si l’ensemble des éléments répondra présent au rendez-vous de Gaborone, il y a que Charles Kaboré et les siens devront saisir l’occasion du regroupement pour accélérer leur rythme de jeu.
Ces derniers temps, nombre des Etalons étaient à la recherche de clubs, donc en déficit de compétition. Le capitaine et milieu de terrain Charles Kaboré qui évoluait à Kuban Krasnodar reste à Krasnodar mais change de club. Il est désormais sociétaire du FC Krasnodar. Il vient d’être prêté à ce club pour une saison avec option d’achat.
Djakaridia Koné, en fin de contrat avec Evian, ne souhaite pas renouveler son contrat et on attend de connaître son nouveau club. Quant à Aristide Bancé, il dépose ses valises en Afrique du Sud.
Au départ, Gernot Rohr avait retenu 24 joueurs, mais il n’y aura plus que 23, car Fadil Sido ne sera finalement pas du voyage.
Face aux Comoriens, les Etalons ont assuré l’essentiel, c’est-à-dire la victoire. On se souviendra que Bertrand Traoré été l’artisan du succès des Etalons le 13 juin dernier. Efficace dans ses prises de balle, dans ses relances et ses frappes, il peut véritablement porter l’équipe des Etalons au triomphe ce 5 septembre au Botswana, surtout en complicité avec Pitroipa tout aussi rapide que rusé.
Les Zèbres du Botswana qui ont été défaits par les Ougandais lors de la première journée (0-2) se donneront certainement pour défi de contrer les Etalons qui savent qu’une deuxième victoire leur sera d’une grande utilité. Les Etalons qui ne sont pas mauvais jusque-là à l’extérieur se donneront toutes les chances pour revenir ragaillardis d’un bon résultat. L’équipe botswanaise n’est pas tout à fait inconnue des Etalons. Les Etalons avaient terminé leur préparation pour la Can 2015 sur une bonne note en remportant leur deuxième match amical en battant le Botswana le 13 janvier 2015 en Afrique du Sud par le score de 2-0. Les deux buts avaient été marqués lors de la première période de jeu par Jonathan Zongo (27e mn) et par Aristide Bancé (30e mn). Cette fois, Jonathan Zongo, pour cause de blessure, sera absent de cette expédition. En un mot comme en mille, les Etalons devront éviter toute défaite. Ils en ont les moyens.

Alexandre Le Grand ROUAMBA


Les 23 joueurs retenus

Gardiens de but : Moussa Germain Sanou (Beauvais/France), Abdoulaye Soulama (Heart of Oak/Ghana), Baba Zongo (Efo/Burkina Faso)
Défenseurs : Bakary Koné (Lyon/France), Mohamed Koffi (Zamalek/Egypte), Steeve Yago (Toulouse FC/France), Narcisse Bambara (Universitatea Cluj/Roumanie), Pierre Daïla (Stade malien/Mali), Patrick Malo (JS Kabylie/Algérie), Paul Koulibaly (Horoya/Guinée)
Milieux de terrain : Jonathan Pitroipa (Al Jazira,/Emirats arabe unis), Charles Kaboré (FC Krasnodar/Russie), Djakaridja Koné , Adama Guira (SønderjyskE/Danemark), Abdoul Aziz Kaboré (Valenciennes/France), Issoufou Dayo (AS Vita Club/ RD Congo), Ali Rabo (El Mokawloon/Egypte)
Attaquants : Aristide Bancé, Issiaka Ouédraogo (Admira Wacker/Autriche), Fayçal Ouédraogo (Brest/France), Alain Traoré (Lorient/France), Bertrand Traoré (Chelsea/Angleterre), Préjuce Nakoulma (Mersin/Turquie).

Commentaires
Numéro d'édition: 121

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.