Les-participants étaient assidus aux différents travaux

25es Journées nationales de la Qualité Des entreprises en marche vers la certification

• Partage d’expériences

• Ambition d’être la référence dans la sous-région

• Communion avec le public bobolais

Du 27 au 30 juillet 2015, les acteurs du monde économique, en l’occurrence les promoteurs d’entreprise, se sont réunis à Bobo-Dioulasso à l’occasion de la 25e édition des Journées nationales de la Qualité (Jnq). Partage d’expériences et prospections en vue d’aller vers la certification Iso 9001, communications, formations et rue marchande ont constitué le menu de ce rendez-vous annuel de la recherche Qualité.

Le ministre du Commerce, Hypolite Dah, a présidé cette édition. (DR)

Le ministre du Commerce, Hypolite Dah, a présidé cette édition. (DR)

«La Qualité comme outil de satisfaction client et d’amélioration des performances des entreprises au Burkina Faso», tel est le thème retenu cette année pour célébrer les journées nationales de la Qualité, sous la présidence du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (Hypolite Dah) et le parrainage du directeur général de la Sofitex. Des entreprises membres de l’Association burkinabè pour le management de la qualité (Abmaq) initiatrice de ces journées, des structures de l’administration publique, des entreprises invitées et des organisations de la société civile ont été, entre autres, les participants à ces journées. En plus de conférences-débats, la dernière activité des Jnq 2015 a été le partage d’expériences à travers 4 présentations. Toute chose qui a permis une mise à niveau des différents entrepreneurs, pour favoriser la dynamique de la marche vers la certification Iso 9001. Il s’agissait du «cercle de Qualité», présenté par Lassané Zongo; du «Cercle espoir de la Sofitex Banfora», présenté par Abdoulaye Tialla, responsable Qualité de la Sn-Sossuco; de «la coopération entre la Sde et l’Onea» présentée par Fréderic Kaboré, inspecteur à l’Onea, et «les cercles de Qualité, outils d’amélioration dans les entreprises: cas de la Sn-Sosuco et la mission de repositionnement de l’Abmaq», présentés par Gilles Béal et Sié Azaria Coulibaly.

Alexandre Sanfo, président d l’Abmaq. (DR)

Alexandre Sanfo, président d l’Abmaq. (DR)

Le président de l’Abmaq, Alexandre Sanfo, a tenu à exprimer sa satisfaction pour le pari tenu pour la 25e fois et de façon consécutive.
Ces 25es Journées ont constitué, selon lui, un véritable espace stratégique d’information et d’échanges sur les questions de Qualité et de productivité, dont l’importance et les enjeux sont de mieux en mieux compris dans un contexte de mondialisation où notre économie se doit d’être compétitive face à une concurrence internationale contraignante. Cela témoigne de l’engagement de l’Abmaq, ajoute Alexandre Sanfo, «à faire de la qualité et de la productivité une réalité au Burkina Faso en tant que facteur moderne et prépondérant de développement durable de notre pays et ailleurs en Afrique». La mondialisation impose à nos pays des défis d’excellence, de performance et de compétitivité de l’économie de nos pays qui s’emploient tous les temps à l’amélioration des qualités de vie de leurs communautés. C’est pourquoi, l’Abmaq, consciente de ces défis et soucieuse de son utilité publique, travaille à se renforcer continuellement. Elle s’édifie en s’insérant dans un réseau de partenariat international avec des organisations de promotion de la Qualité et de la productivité en Afrique et dans le monde. A la faveur de ces 25es Journées nationales de la Qualité, une rue marchande a été instituée. Elle a permis aux différents exposants de communier avec le public bobolais. Sur l’aire de la foire, certains exposants ont eu le privilège de présenter à leurs visiteurs/clients la qualité de leurs prestations, les différentes offres et les perspectives pour l’amélioration continue de leurs services. En tout cas, l’Abmaq ambitionne d’être une structure de référence dans la sous-région.
Alexandre Le Grand ROUAMBA et Josias Dabire


 

Satisfactions tous azimuts

A la fin de ces journées, nombre d’acteurs n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction
Joseph Kiéma, Dga/Winner Industrie
Les enseignements reçus au cours de ces 4 jours d’échanges ont été enrichissants. Je me rends compte qu’à chaque édition des Jnq, nous apprenons beaucoup et davantage. C’est pourquoi j’encourage les sociétés qui n’ont pas encore intégré l’association (ndlr : Association burkinabè pour le management de la qualité : Abmaq) à le faire, car nous apprenons beaucoup des expériences des autres à travers cette association. Personnellement, j’ai eu la chance de bénéficier de la formation sur Iso 9001 foundation. Cela été une véritable école pour moi ; je trouve vraiment cette 25e édition formidable. J’encourage également l’Abmaq à continuer dans cette lancée. Qu’on donne justement la chance aux membres de se former pour être en phase avec l’évolution du monde des affaires.

Abdoulaye Ouédraogo, auditeur interne Qualité à l’Onatel
J’ai beaucoup apprécié les différentes communications. Au niveau de l’Onatel, nous sommes certifiés depuis 2010 à Iso 9001, version 2008. Dans un contexte de mondialisation, toute entreprise doit éviter d’être le dinosaure de cette mondialisation.
Vous savez que le dinosaure est un grand animal qui a symbolisé la force, mais qui a disparu aujourd’hui. Pour ne prendre que l’exemple sur nous, l’Onatel est une grande entreprise, mais si elle n’entrait pas dans le système de management de la Qualité pour satisfaire les clients, c’est sûr qu’elle va disparaitre un jour. Et c’est pourquoi nous sommes allés à cette certification.

Lassané Zongo (Sofitex)
Pour ce qui concerne ces journées de la Qualité, nous sommes effectivement venus à cette rencontre avec un thème pour partager notre expérience avec les autres participants. A travers notre exposé, nous avons aussi lors des échanges appris les expériences des autres.
A ce titre, nous pensons que ces journées de Qualité nous ont apporté un plus. J’encourage donc cette initiative et souhaite qu’elle se poursuive. Au niveau de la Sofitex, il faut dire que c’est le département du service classement qui est certifié, mais on est en train de faire un travail dans ce sens en vue de certifier les usines de la Sofitex. En tout cas, de façon générale, j’invite toutes les entreprises à la recherche Qualité afin d’être en adéquation avec l’évolution du monde.

Richard Modeste Thombe (économiste)
Aujourd’hui, les entreprises doivent résolument s’intéresser à la Qualité, s’inscrire dans une démarche Qualité et se performer pour être compétitives et pour répondre aux attentes des clients. Les gens pensent que la Qualité a un prix, mais lorsque vous rentrez dedans, il y a la réduction de coûts sur le long terme. Dans le cadre d’une amélioration continue, on se rend compte que finalement le coût des produits de la «non qualité» diminue en faveur des produits de la Qualité.
Je souhaite qu’au niveau national l’on continue à mener la sensibilisation. Des chefs d’entreprise existent encore aujourd’hui, qui ne comprennent même pas les enjeux de la Qualité. Il y a pourtant à gagner en s’inscrivant dans la démarche Qualité. Je pense même que l’Etat devrait mettre en place un mécanisme pour sensibiliser, et que nos entrepreneurs se préparent résolument dans le cadre des accords du partenariat économique, pour affronter la concurrence mondiale.

Aïcha Mondiga (chargée de communication d’une école supérieure en ligne)
Les Jnq ont été un évènement qui a apporté non seulement de la visibilité à nos activités, mais qui a également permis de renforcer les compétences en matière de la recherche Qualité. Nous avons décidé de nous lancer dans une démarche Qualité malgré notre jeune âge de 5 ans d’existence ; je crois que c’est à ce prix qu’on pourrait damer le pion à bien d’autres écoles.
La formation et autres conférences -débats que nous avons suivis nous ont beaucoup aidés à comprendre les procédures de mise en place du système management de la Qualité et d’amélioration continue.

Commentaires
Numéro d'édition: 121

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.