Sonar : Le nouveau Dg à L’Economiste du Faso

Le nouveau directeur général de la Société nationale d’assurances et de réassurances-Iard, Denis Ouédraogo, a rendu visite à la rédaction de L’Economiste du Faso. Il était accompagné de son directeur commercial et marketing, Adama Zoungrana, dans le cadre d’une tournée de prise de contact avec ses partenaires depuis son installation le 1er juin dernier.

Le nouveau directeur général de la Société nationale d’assurances et de réassurances-Iard, Denis Ouédraogo (à droite), accompagné de son directeur commercial et marketing,  Adama Zoungrana. (YS)

Le nouveau directeur général de la Société nationale d’assurances et de réassurances-Iard, Denis Ouédraogo (à droite), accompagné de son directeur commercial et marketing, Adama Zoungrana. (YS)

Denis Ouédraogo a pris les rênes de l’une des plus grandes sociétés d’assurances de la place, et compte à tout le moins le maintenir à ce niveau tout en apportant son expertise à la construction de la société dans un marché de plus en plus concurrentiel. De deux sociétés d’assurances, il y a une dizaine d’années, l’offre a explosé et le marché compte désormais 13 entités.
Avec L’Economiste du Faso, le nouveau Dg souhaite établir un contact direct et envisager un partenariat à terme. Les échanges entre les deux directions ont permis de préciser les futurs axes de ce partenariat.
Denis Ouédraogo est diplômé de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (France), de l’Institut international des assurances de Yaoundé (Cameroun) et de l’Université de Ouagadougou (Burkina Faso). Il exerce ce métier de puis près de 25 ans et à des postes de responsabilité dans le top management.
Créée en 1974, la Sonar-Iard qui entend rester leader dans le secteur présente un chiffre d’affaires de 15.5 milliards de francs.

Commentaires
Numéro d'édition: 119

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.