• Uemoa : les ministres décidés de mettre fin à la surcharge routière
Les ministres chargés des travaux publics et des transports marquent la volonté politique d’appliquer le règlement 14. C’est l’une des décisions fortes issues de la troisième réunion consacrée à ce règlement portant harmonisation des normes et des procédures de contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de l’Uemoa. Presque 10 ans après l’adoption de ce texte, la surcharge reste constante et persistante sur la plupart des corridors routiers de l’Union, réduisant ainsi considérablement la durée de vie des routes. La stratégie à mettre en place par les Etats poursuit l’objectif de réduire le taux de surcharge actuel de 80% en dessous de 50% en fin 2017.

• Alif Naba porte la voix du Burkina à la Cop21
La conférence internationale sur le climat qui se tiendra en décembre 2015 à Paris connaîtra la participation du Burkina, pas seulement à travers ses responsables politiques. Le musicien-chanteur Alif Naba y sera avec sa contribution musicale grâce au concours de l’Institut français de Ouagadougou. L’information a été communiquée à la faveur de la Journée européenne de la diplomatie climatique animée le 17 juin par les ambassadeurs de l’Union européenne au Burkina. L’artiste burkinabè souhaite interpellé la génération actuelle et celle à venir sur le changement des habitudes de consommation et d’utilisation des ressources naturelles. Le disque contenant la chanson intitulée «Et maintenant», composée en français, en anglais et en mooré, y sera distribué gratuitement.

• Football : le Maroc et le Burkina main dans la main
La Fédération royale marocaine de football (Frmf) et la Fédération burkinabè de football (fbf) ont procédé le 10 juin dernier à Rabat à la signature d’une convention de coopération et de partenariat. Le Maroc se prête comme une bonne terre d’accueil pour la réception de camps de préparation pour les sélections nationales burkinabè et pour la formation des techniciens et des cadres fédéraux au management et à l’administration du sport. Le président de la Frmf, Fouzi Lekja, conduira le 5 août prochain une délégation au Burkina à l’occasion de la finale de la 29e coupe du Faso. La fédération burkinabè de football a obtenu de son homologue du Maroc que le commissaire au match de la finale de la prochaine coupe du Faso soit un marocain.

• Réconciliation : le Cdp prend part aux travaux de la Commission
On se rappelle que le Congrès pour la démocratie et le progrès (Cdp) avait refusé, par la voix de Juliette Bonkoungou, de prendre part aux travaux de la Commission de la réconciliation nationale et des réformes. Les choses semblent avoir changé depuis le renouvellement du bureau. En effet, l’ex-parti majoritaire a accepté de désigner un des membres de son bureau, en l’occurrence Sanné Mohamed Topan, pour prendre part à l’atelier sur les crimes, injustices et inégalités sociales que la sous-commission Vérité-Justice et Réconciliation a organisé à Ouagadougou les 16 et 17 juin passés.
• 2e édition de la Nuit
du coton : 250 millions de FCFA pour récompenser les meilleurs producteurs
La deuxième édition de la Nuit de coton a eu lieu les 19 et 20 juin 2015 dans la ville Bobo-Dioulasso. «Le coton, culture motrice du développement agricole au Burkina Faso», c’est le thème de l’édition de cette année qui a réuni les acteurs du monde du coton à Bobo, pour reconnaître les mérites des meilleurs. Le budget de cette édition, selon le comité d’organisation, a été revu à la hausse. De 200 millions, il est passé à 250 millions de francs CFA. La Nuit du coton est une l’initiative de la Société burkinabè des fibres et textiles (Sofitex).

• Dossier Thomas Sankara : une audition de taille en vue
Dans le cadre de la réouverture du dossier de l’assassinat du président Thomas Sankara, le juge d’instruction a déjà entendu la veuve du président. Selon nos sources, le député Hyacinthe Kafando, précédemment membre de la garde présidentielle au moment des faits, est sur la liste des personnes que le juge souhaite entendre sur l’affaire.

Commentaires
Numéro d'édition: 115

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.