Etalons/Comores : Victoire impérative

• Réussir absolument la première sortie

• A la découverte de la touche Gernot Rhor

Plus que 5 jours et les Burkinabè vont renouer avec la ferveur des éliminatoires d’une coupe d’Afrique de football. Les éliminatoires de la Can 2017 débutent ce 13 juin à 18h, et les Etalons vont jouer à domicile face aux Iles Comores. Après l’étape ratée de la Guinée Equatoriale, les Etalons ne s’étaient plus produits officiellement. En plus, ce sera devant leur public. Moments forts pour des Etalons qui doivent absolument réussir leur premier test. Rentrés hier soir de Paris où ils étaient en stage, les poulains de Gernot Rohr n’ont qu’une mission : battre les Comores pour espèrer mieux aborder cette compétition, avant d’affronter l’Ouganda et le Botswana.

Gernot Rohr a mis à profit le stage de Paris pour observer ses joueurs, surtout les nouveaux. Parmi eux, Fadil Sido, Ismaël Ouédraogo, Pierre Daila, Yves Benoit Bationo et Aziz Kaboré. Il y a également Jean-Noël Lingani qui signe son retour après une longue absence suite à une blessure.
Ce dernier, qui a renoué avec la compétition depuis 7 mois, semble avoir retrouvé ses sensations. Défenseur de rigueur, Jean-Noël Lingani constitue avec Steeve Yago les latéraux gauches de valeur qui vont se disputer le poste de titulaire samedi. Avant le retour du stage de Paris, l’infirmerie avait été très sollicitée, pour ensuite se désemplir. Jonathan Pitroipa était en phase de récupération suite à une petite douleur à la cheville. Il y avait également un souci avec Alain Traoré qui présentait une lésion musculaire sur l’arrière de la cuisse droite qui est, du reste, sa jambe d’appui.
La troisième inquiétude se situait au niveau de Aziz Kaboré qui avait contracté une blessure à la cheville et qui a eu 48 h de repos. A cela s’ajoute le retour de blessure de Djakiradia Koné et de Daouda Diakité.
Avec l’aide de l’équipe médicale, il y a à espérer que ces joueurs retrouveront leur forme au soir du 13 juin pour permettre à cette sélection de faire rêver le public sportif, burkinabè. A côté d’eux, le reste du groupe est en forme pour défier les Comoriens qui ne viendront certainement pas en victimes résignées. Gernot Rohr est conscient que les Iles Comores constituent un adversaire de taille. Déjà, l’année dernière, ses joueurs ont tenu tête aux les Etalons à Marseille (match amical) sur un score nul. Le 13 juin, le public ne devra pas marchander son déplacement au stade du 4-Août afin de pousser l’équipe vers la victoire qui reste impérative afin d’éviter les calculs de dernière minute.
Ce sera la toute première sortie de l’entraîneur Gernot Rohr et de son staff. Il va sans dire qu’ils vont mettre leurs connaissances et expertise au profit de ces jeunes talents qui doivent réconforter le public burkinabè en arrachant cette précieuse victoire.
Alexandre Le Grand ROUAMBA


 

Gernot Rohr: «ça ne va pas être simple»

«On va jouer en entrée contre les Comores que les joueurs connaissent un peu pour avoir joué contre eux il y a un an. On est averti, ça ne va pas être simple. Le premier match est toujours une incertitude, mais il ne faut pas se poser des questions : il faudra vaincre ces Comoriens à Ouagadougou».
Du côté de l’infirmerie, seul Alain Traoré est declaré indisponible par Gérard Zongo , le médecin des Etalons : «Pour l’instant, l’infirmerie s’est un peu vidée. Il y a Diakité qui a comme un décollement au niveau du muscle. Il faut qu’on le mette au repos pour qu’il puisse guérir. Pour le reste, on les espère pour le 13 juin».

Commentaires
Numéro d'édition: 113

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.