Elections à la Bad : Qui sont les candidats ?

La course à la tête de la Banque africaine de développement (Bad) s’annonce très serrée pour les huit candidats qui ne sont pas des moindres. Huit personnalités, aussi brillantes les unes que les autres, sont en lice pour remplacer l’économiste rwandais, Donald Kaberuka, lors des 50es assemblées annuelles de la banque, du 25 au 29 mai 2015 en Côte d’Ivoire. En attendant l’élection du président, voici la suite des candidats présentés par L’Economiste du Faso et un résumé de leur vision pour l’institution et pour l’Afrique.
Le 4e candidat est originaire du Nigeria, Akinwumi Adesina. Accumulant plus de 20 années d’expérience, Dr Adesina défend les investissements agricoles dans l’une des économies les plus dynamiques de l’Afrique grâce à des réformes politiques audacieuses. Il est l’un des 17 leaders consultés par Ban Ki-Moon dans le cadre des objectifs du millénaire pour le développement.
Sa vision pour la Bad et l’Afrique «est d’aider à bâtir une nouvelle Afrique caractérisée par une croissance durable et partagée dans la prospérité, qui est unie, en paix et en sécurité, intégrée sur le plan régional et compétitive sur le plan mondial; un continent d’espoir, d’opportunités et de liberté, où la prospérité est partagée par tous. Une Afrique ouverte au monde, dont les Africains sont fiers». Et pour réaliser cette vision d’ensemble, M. Adesina axera ses efforts sur l’exécution de 5 domaines prioritaires stratégiques. Il s’agit de «l’infrastructure intelligente pour la croissance de la productivité et la compétitivité ; assurer la croissance du secteur privé aux fins de l’industrialisation et de la création de richesses ; assurer des emplois pour les jeunes et les femmes d’Afrique ; relancer les économies rurales en Afrique pour assurer une croissance partagée ; intégration régionale pour une prospérité partagée».
Le Malien Birama Sidibé est le 5e candidat à la présidence de la Bad. Considéré comme le favori à cette élection, Birama Sidibé engrange plus de 30 ans d’expérience dans les rouages des finances, tant sur le plan africain qu’international.
Après 24 ans à la Banque africaine de développement et Shelter Africa dont il fut directeur général, Birama Boubacar Sidibé est nommé vice-président de la Banque islamique de développement (Bid) en janvier 2009.
Son professionnalisme et son sens élevé du devoir sont reconnus et respectés du monde des finances et de l’économie mondiale. Pour beaucoup, il incarne la nouvelle génération des économistes et des managers en développement du continent. Fort de ces expériences, Birama Sidibé entend «insuffler une nouvelle dynamique à l’institution financière africaine».
NK


 

Birama-Boubacar-SidibéNom: Birama Boubacar Sidibé
Nationalité: Malien
Date de naissance: 16 juin 1952
Fonction/ Responsabilités actuelles
Vice-président de la Banque islamique de développement (Bid), Djeddah, Arabie saoudite
Fonction/ Responsabilités antérieures
Directeur général de Shelter Afrique, Nairobi, Kenya
Diplômes universitaires
Diplôme d’ingénieur de l’Engref,
Paris, France
Master en Sciences, Montpellier, France


 

Akinwumi-Adesina.Nom: Akinwumi A. Adesina
Nationalité: Nigérian
Date de naissance: 6 février 1960
Fonction/ Responsabilités actuelles
Ministre de l’Agriculture et du développement rural de la république fédérale du Nigeria
Fonction/ Responsabilités antérieures
Vice-président (politiques et partenariats) de Alliance for a green revolution in Africa[1] (Agra)
Diplômes universitaires
Doctorat en Agroéconomie, Purdue university, États-Unis (1988)
– Thèse de doctorat primée pour sa qualité remarquable
Maîtrise en Agroéconomie, Purdue university, États-Unis (1988)
Licence (mention Très honorable) en Agroéconomie à l’Université de Ife, Nigeria (1981)
[1] “Alliance pour une révolution verte en Afrique”

 

Commentaires
Numéro d'édition: 109

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.