Sites d’or : Guerre de positionnement dans l’Ouest

• Spéculations autour des projets de Pinarello et Konkolikan

• Acacia Mining présent dans l’exploitation de Sarama

Le 16 mars dernier, la société minière australienne Canyon Resources Ltd a annoncé la prise de participation à hauteur de 51% de Acacia Mining dans ses deux projets, à savoir Pinarello et Konkolikan dans l’ouest du pays. Canyon Ressources a ainsi ouvert ses actifs contre paiement de 400.000 dollars Us et «jusqu’à 75% d’intérêt en compensation de 1,5 million $ de dépenses d’exploration sur une période de deux ans», peut-on lire dans le communiqué. Par ailleurs, la compagnie d’exploration minière Acacia Mining versera, à Canyon Resources, 1 million $ en cas de définition de 1,5 million onces de ressource d’or et un autre million de dollars en cas de décision d’exploitation. Selon Phillip Gallagher, Dg de Canyon Resources, l’accord permettra de conserver des intérêts significatifs dans les deux projets et, dans le court terme, de focaliser les efforts de financement de la compagnie sur la mise en valeur en cours du projet de bauxite Birsok au Cameroun.

Pour Acacia Mining, cette opération vise à se positionner davantage dans la ceinture verte de Houndé. Cette ceinture est considérée comme une région émergente et à fort potentiel de minéralisation aurifère. Les récentes découvertes, Sarama, Roxgold, Vindaloo, Semafo, confirment le potentiel de cette région. Ainsi à travers cette action, Acacia Mining se positionne sur deux nouveaux projets qui comprennent six permis d’exploration avec une superficie totale de 1.104 km², la zone du projet étant située sur la ceinture de roches vertes de Houndé, d’où l’intérêt de Acacia Mining qui avait déjà conclu un accord avec Sarama ressources sur leur projet Houndé Sud. Sous réserves de certaines conditions, cette acquisition tournerait autour de 75% d’actions. Le projet de Samara comprend sept (7) permis d’exploration pour un total de 814 km².
NK


 

 

Les projets d’exploration minérale de Canyon

Ils couvrent une superficie d’environ 3.500 km² avec plus de 18 permis. Ces permis comprennent quatre zones du projet connues sous le nom de projet Taparko du Nord, le projet Tao, le projet Pinarello et le projet Derosa.
• Tao se trouve dans la ceinture de roches qui accueille le plus grand gisement du pays, la plus grande mine d’or d’Essakane.
• Nord Taparko est situé dans la ceinture Yalgo. Cette ceinture de roches vertes hôte de la mine d’or de Taparko et la grande mine d’or Inata.
• Pinarello et Konkolikan comprend six permis d’exploration avec une superficie totale de 1.104 km². La zone du projet est située sur la ceinture de roches vertes de Houndé dans la région sud-ouest du Burkina Faso. La ceinture de roches vertes de Houndé renferme une minéralisation aurifère significative, y compris pour le cas de la mine d’or de Mana.
• Derosa est un ensemble de six permis d’exploration accordés récemment. Les permis offrent une opportunité d’exploration à un stade précoce dans la région qui connaît une exploitation minière artisanale active et un potentiel d’exploration significatif.
Canyon Resources est aussi très active sur la bauxite au Cameroun et est engagée dans une joint-venture avec la compagnie britannique Altus Strategies Ltd sur le projet de bauxite Birsok qui couvre 1.462 km² dans la province d’Adamawa, dans le Centre du Cameroun.

Commentaires
Numéro d'édition: 102

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.