Coaching des Etalons: Trois prétendants, une place!

• Verdict dans deux semaines

• Portait des candidats


Au lendemain du divorce entre la Fédération burkinabè de football (Fbf) et l’entraîneur Paul Put, une commission a été mise en place pour arrêter la short-list de 3 noms d’où sortira l’heureux élu d’ici à deux semaines.

Depuis le 18 février dernier, ce trio est connu. Il s’agit du Franco-allemand Gernot Rhor, du Serbe Milovan Rajevac et du Nigérian Stephen Keshi. Cette short-list est tirée d’un gros lot de 38 candidatures soumises aux critères suivants : qualification professionnelle, expérience professionnelle, équipes entraînées et performances en tant que coach.
C’est seulement après l’audition de ces 3 candidats pour connaître leurs motivations profondes, leur appréciation des conditions générales de travail et sur bien d’autres paramètres que le nom du nouvel entraîneur sera connu. En attendant, qui sont ces trois prétendants ?

Gernot Rohr
Ce Franco-allemand de 61 ans est un «frais» démissionnaire du Mena du Niger qu’il encadrait depuis 2012. Depuis la fin des éliminatoires de la Can 2015, ce technicien a déposé sa démission pour mauvais résultats puisque le Niger était bon dernier dans le groupe F. C’est alors qu’il a décidé de tenter une autre expérience avec le Burkina en déposant sa candidature.
Ancien entraîneur de l’Etoile du Sahel (Tunisie), du FC Nantes (France) et des Panthères du Gabon avec lesquelles il a joué les ¼ de finale à la Can 2012. Cet ex-coéquipier du joueur allemand Franz Beckenbauer a été un footballeur sous les couleurs des Girondins de Bordeaux (France).

Milovan Rajevac
Lui aussi a ses 61 saisons bien sonnées et ce depuis le 2 janvier dernier. Ce technicien serbe a d’abord entraîné la sélection des moins de 20 ans des Black stars du Ghana qu’il a conduite jusqu’au titre de champion du monde de la catégorie en 2009, avant de se voir confier l’équipe fanion en 2010. De là, il fera un bref passage dans le club saoudien d’Al Ahly Djeddah avant d’atterrir au Qatar où il restera moins d’une année. C’est ainsi qu’il a saisi l’opportunité que lui offre le Burkina pour tenter l’ aventure.

Stephen Keshi
Cet ex-défenseur central des Super Eagles du Nigeria est âgé de 53 ans. Il a totalisé 64 sélections et a été sacré champion d’Afrique avec le Nigeria en 1994 en tant que joueur. Il remporte son 2e trophée avec le même Nigeria en 2013 en tant qu’entraîneur. Dans l’histoire, c’est le deuxième Africain à remporter le trophée continental en tant que joueur et entraîneur après l’Egyptien Mahmoud El-Gohary. Ancien sociétaire d’Anderlecht et du RC Strasbourg, Keshi a commencé à véritablement faire parler de lui en tant qu’entraîneur avec les Eperviers du Togo qu’il a qualifié pour les phases finales de la Coupe du monde, Allemagne 2006.
Malheureusement, il ne conduira pas la sélection togolaise en Allemagne. Il se dirige au Mali pour prendre en main les Aigles où il ne connaîtra pas de grandes réussites. Après un bref retour au Togo, Keshi atterri dans son pays et lui offre le trophée devant le Burkina qu’il veut désormais coacher.
Chacun des trois prétendants a ses chances. Il n’y a plus qu’à patienter. Verdict dans deux semaines au plus !

 


 

Les différents sélectionneurs des Etalons

1976-1978: Otto Pfister (Allemand)
1988-1990: Peter Überjahn
(Allemand)
1992-14996:Drissa Malo Saboteur (Burkinabè)
1996 : Calixte Zagré (Burkinabè)
1996-1997 : Ivan Voutov (Bulgare)
1997 : Malick Jabir (Ghanéen)
1997-1998: Philippe Troussier
(Français)
1998-1999: Didier Notheaux
(Français)
1999-2000: René Taelman (Belge)
2000-2002: Sidiki Diarra (Burkinabè)
2002-2004 : Jean –Paul Rabier
(Français)
2004-2005: Ivica Todorov (Serbe)
2005-2006: Bernard Simondi
(Français)
2006-2007: Drissa Malo Saboteur
(Burkinabè)
2007 : Didier Notheaux (Français)
2007-2012: Paulo Duarte (Portugais)
2012-2015 : Paul Put ( Belge)
2015 : ?

 

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Commentaires
Numéro d'édition: 98

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.