Ressources minérales : Semafo fait l’inventaire dans ses mines

• La teneur du projet de Natougou revue à la baisse

• 3,2 millions de tonnes pour Nabanga

Carte-de-mine

Le 20 février dernier, la société Semafo a divulgué l’inventaire des ressources minérales historiques sur ses deux projets aurifères au Burkina, à savoir Natougou et Nabanga. Ces deux sites d’or sont détenus par Orbis gold limited (Orbis), société inscrite à la Bourse d’Australie.

Projet aurifère Natougou
Le projet aurifère Natougou, détenu en propriété exclusive par Orbis, est situé dans le Sud-Est du Burkina Faso, à quelque 320 kilomètres de la capitale Ouagadougou (voir carte).
La découverte du projet a été annoncée en mars 2012, avec des ressources présumées à 11 millions de tonnes, d’une teneur de 2,3 g/t Au pour 0,8 million d’onces d’or contenues. Ces estimations, basées sur les résultats de 131 trous de forage à circulation inverse et 450 trous de forage au diamant ont été préparées par Snowden Mining Industry Consultants en 2014 et ont été présentées conformément au Code Jorc (édition 2012). Après vérification, il ressort que le projet aurifère Natougou renferme des ressources historiques indiquées de 7,1 millions de tonnes à 5,1 g/t Au pour 1,2 million d’onces.
Projet aurifère Nabanga
Le projet aurifère Nabanga est situé à 250 kilomètres au Sud-Est de Ouagadougou et est compris dans le permis d’exploration Nabanga, détenu en propriété exclusive par Orbis (voir carte). Les données utilisées pour l’estimation des ressources présumées historiques proviennent de 239 trous de forage à circulation inverse et 14 trous de forage au diamant. Les travaux de forage complétés jusqu’à maintenant (253 trous de forage) par Orbis à Nabanga ont permis de définir une découverte d’or à haute teneur.
L’estimation de ressources minérales historiques a été préparée par Snowden Mining Industry Consultants en 2012 et a aussi été présentée conformément au Code Jorc (édition 2004). Le projet aurifère Nabanga renferme des ressources présumées historiques de 3,2 millions de tonnes, à 6,5 g/t Au pour 660.000 onces d’or contenues.
Afin de vérifier les estimations de ressources historiques des projets Natougou et Nabanga pour en faire des ressources minérales actuelles, Semafo a l’intention de coordonner une visite de validation de chacun des projets. Pour l’instant, la société prévoit réaliser un important programme de forage et des essais métallurgiques sur le projet aurifère Natougou.
NK


 

 

A propos de Semafo

Semafo est une société minière canadienne menant des activités de production et d’exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine de Mana au Burkina Faso, laquelle inclut les gisements satellites à haute teneur de Siou et Fofina.
À la fin de 2014, les réserves minérales de Mana ont totalisé 23,144 millions de tonnes à une teneur moyenne de 3,01 g / t Au pour 2.240.300 onces, comparativement à 25 millions de tonnes à une teneur moyenne de 2,81 g / t Au pour 2.302.500 onces l’année précédente. Ces ressources se subdivisaient comme suit :
• Siou
Les réserves prouvées et probables ont augmenté de 27% à 980.000 onces en fin d’année 2014, net de 97.200 onces de l’épuisement extrait dans l’année. Les ressources mesurées et indiquées s’élevaient à 2,8 millions de tonnes à 2,22 g / t Au pour 199.500 onces, soit une augmentation de 28% par rapport à 2013.
• Fofina
Le dépôt Fofina a atteint 2.443.200 tonnes à une teneur moyenne de 2,62 g / t Au pour un total de 205.700 onces en réserves prouvées et probables au 31 décembre 2014.
• Wona-Kona
À la fin de 2014, les réserves Wona-Kona s’élevaient à 13.275.500 tonnes à une teneur de 2,27 g / t Au pour 970.100 onces, ce qui représente une augmentation de 3% de la teneur.
En 2015, le budget d’exploration initial de Semafo a été établi à 18 millions de dollars. o

Commentaires
Numéro d'édition: 99

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.