Pari tenu !

La semaine dernière, nous nous inquiétions des chantiers que le gouvernement Zida ouvrait pratiquement à chaque sortie officielle. Le risque est grand de voir l’équipe gouvernementale débordée en créant de nouvelles attentes qui vont la divertir de sa mission principale: celle d’organiser la transition et surtout des élections libres et transparentes en 2015 afin de transmettre le pouvoir à un président démocratiquement élu.

Au-delà des effets d’annonce, on découvre, heureusement d’ailleurs, que le Gouvernement bosse et qu’il est capable de respecter le timing qu’il s’impose. C’est une marque de sérieux et de rigueur qui a le mérite de créer la confiance entre Gouvernement et Partenaires techniques et financiers. Les grands dossiers sur lesquels on entendait le Gouvernement (le budget et les dossiers pendants en justice) sont en branle. Le dossier Norbert Zongo, comme prévu, a été rouvert.
Sur le plus urgent, le budget gestion 2015, le ministère de l’Economie et des finances et celui en charge du Budget ont abattu un travail de titan. En moins d’un mois, leurs services ont produit un document de base que le Gouvernement a adopté lors du Conseil des ministres. Il est jugé réaliste par les Ptf qui se sont engagés à financer le gap de 287 milliards de FCFA.
Et si les conseillers du Cnt, qui ont audité le Gouvernement ce week-end, respectent également leur timing, le budget national sera adopté cette semaine.
Cela donnera désormais les coudées franches à l’équipe de Zida, pour mettre en œuvre les chantiers de la transition. C’est un bon signal pour terminer l’année. Les choses sérieuses sont à venir. Entre la préparation des élections, la remise en ordre de l’administration, la gestion du volet social après les casses, les élections, 2015 risque de ne pas être de tout repos.

Abdoulaye TAO

Commentaires
Numéro d'édition: 90

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.