Mois de la Solidarité : Le Gouvernement vise 60 millions de FCFA

• Les victimes de l’insurrection populaire à l’honneur

• Vulgariser la Charte nationale

Nicole Angeline Zan/ Yélémou, ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale. (DR)

Nicole Angeline Zan/ Yélémou, ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale. (DR)

La 10e édition du Mois de la Solidarité a été lancée le 18 décembre 2014 au Burkina Faso. Le thème retenu cette année est « Solidarité et promotion de la cohésion sociale ». Le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, a présidé la cérémonie de lancement de cette édition placée sous le parrainage du Moro Naaba Baongho et le co-parrainage des communautés catholique, musulmane et protestante.

Pendant un mois (du 18 décembre 2014 au 17 janvier 2015), le ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale organise des activités sur toute l’étendue du territoire national en vue de promouvoir les vertus de la solidarité et de la cohésion sociale. Cette année, les résultats attendus sont précis : apporter un soutien psychosocial aux personnes ayant eu des séquelles irréversibles et aux familles des personnes ayant perdu la vie pendant l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. C’est pourquoi, au cours de la cérémonie, le Premier ministre a remis un chèque de 12 millions de FCFA au Fonds national de solidarité. L’autre objectif est de collecter au moins 60 millions de FCFA au profit des personnes et groupes vulnérables et /ou défavorisés. Une collecte de fonds a été initiée sur place au cours de la cérémonie. En dehors de l’enveloppe de 14,5 millions que les membres du Gouvernement ont remis (500.000 FCFA par ministre et un million par le président du Faso), les uns et les autres ont mis la main à la poche ; et on attend de savoir si à la fin des 12 mois sur lesquels s’étendra en réalité l’élan de solidarité, l’objectif du ministère sera atteint. Aussi mettra-t-on à profit ce Mois de la Solidarité pour vulgariser la Charte nationale de solidarité et les vertus de la solidarité auprès des forces vives de dix provinces.
Au cours de ce Mois, le ministre Nicole Angeline Zan / Yélémou et son équipe rendront des visites de courtoisie aux victimes de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 pour leur traduire la compassion des Burkinabè. Ces visites seront effectuées dans les villes de Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Ouahigouya, Sebba et Léo. Le Premier ministre Zida a confié que le thème de cette 10e édition du mois de la solidarité « consacre notre responsabilité collective et individuelle à œuvrer pour l’édification d’une nation plus juste, plus équitable et débarrassée des troubles sociaux ». o
Alexandre Le Grand ROUAMBA

Commentaires
Numéro d'édition: 89

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.