Le Kiosque

Immigration: la méditerranée, route de la mort

lemondeAu moins 3.419 migrants ont perdu la vie en méditerranée, en tentant de la traverser, depuis le mois de janvier 2014. L’Agence des Nations-Unies en charge des réfugiés (Hcr), qui a fait l’annonce le 10 décembre dernier, déclare que 207.000 migrants ont essayé de franchir cette mer depuis le début de l’année. Ce chiffre est près de trois fois plus élevé que le précédent record de 2011 lorsque 70.000 migrants avaient fui leur pays pendant le printemps arabe.

ph-interPrès de 80% des départs s’effectuent actuellement depuis les côtes libyennes pour rejoindre l’Italie ou Malte. La plupart des migrants arrivés dans la péninsule italienne cette année sont Syriens (60.051). On enregistre également en Italie l’arrivée de 34.561 Erythréens.
Avec ceux de la méditerranée, au moins 348.000 migrants dans le monde ont ainsi entrepris de traverser une mer depuis début janvier, un pic jamais atteint. Le Hcr a dénombré 540 victimes sur les 54.000 ayant tenté de traverser le golfe du Bengale en Asie du Sud-Est, la plupart en provenance du Bangladesh ou de Birmanie et à destination de la Thaïlande ou de la Malaisie. En Mer rouge et dans le golfe d’Aden, au moins 242 personnes ont perdu la vie, tandis que dans les Caraïbes le nombre de morts ou de disparitions signalées s’élevait à 71 début décembre. o

Commentaires
Numéro d'édition: 88

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.