Rendez-Vous Culturel

Cinema
lesommeildor-84◆ Africadoc, le Sommeil d’or
18 nov. à 20h00 – Ouagadougou- Institut français
Davy Chou / documentaire / France / 2012 / 1h50
Le cinéma cambodgien, né en 1960, a vu son irrésistible ascension stoppée brutalement en 1975 par l’arrivée au pouvoir des Khmers Rouges. La plupart des films ont disparu, les acteurs ont été tués et les salles de cinéma transformées en restaurants ou karaokés.
Le Sommeil d’or filme la parole de quelques survivants et tente de réveiller l’esprit de ce cinéma oublié.
Petit Méliès – Entrée libre.

Jeunesse

◆ Ziri ziri: conte «Le rêve de mère hyène»
20 nov. à 16h30- Ouagadougou- Institut français
À l’occasion de sa sortie en livre, venez découvrir le conte «Le rêve de mère hyène» de Toudéba Bobellé : Mère Hyène est paresseuse. Elle a faim mais préfère faire la sieste. Dans ses rêves, il lui arrive toute une série d’aventures fort agréables. Elle décide alors d’aller voir Dieu pour que ses rêves deviennent réalité. Quoi de plus logique après cette histoire que de fabriquer un attrape-rêve… Durée 1h. Pour les plus de 8 ans
Infos
Paillote – Gratuit

◆ L’œil du loup
29 nov. à 19h – Bobo-Dioulasso- Institut français
Théâtre
Debout devant la cage, le garçon ne quitte pas le loup des yeux. D’abord furieux, le loup finit par raconter son histoire, en laissant le garçon «entrer» dans son œil. Récits d’Alaska, neige, vent, chasseurs, jusqu’à sa capture et sa solitude dans ce zoo. Quand vient le tour du garçon, c’est toutes les Afriques qu’il raconte : la guerre, la paix, le sol craquelé de la sécheresse, et l’exil enfin, jusqu’à ce zoo, où l’attend le loup…
Cie Mia
D’après le roman de Daniel Pennac
Adaptation théâtrale : Laurent Berger et Daniel Pennac
Mise en scène : Clara Bauer
Avec Vincent Berger, Habib Dembélé et Ximo Solano
À partir de 8 ans
Infos
1000 & 500 F (adhérents).

 

Evénnement
tartare-84◆ Antoinette et le poilu
22 nov. à 20h30 – Ouagadougou- Institut français
En écho à l’exposition de Warren Saré, Tartar(e), écrivain et conteur, initié au pilotage par un parrain pilote pendant la première guerre mondiale en 1914, survole la guerre, à coups de digressions, sur le passage du ballon dirigeable au bombardier.
Ressuscitant les figures touchantes de pionniers inconnus, Tartar(e) porte un regard suffisamment tendre sur leurs rêveries déjantées, pour qu’apparaissent en contraste les aberrations de la guerre. Quels regards portent le sage et les «tirailleurs sénégalais» sur la violence ? C’est d’une certaine façon la question abordée dans ce monologue qui invite le spectateur à «endosser la camisole du fou». De et par Tartar(e). Mise en scène: Eric Burbail.
Décor : Frantz Delez. Production : Ecole nationale d’aviation / Tartar(e) / les Thérèses. Infos. La rotonde – Entrée libre.
◆ Nouveau marché de noël!
25 nov. au 29 nov. – Ouagadougou- Institut français
Venez découvrir plus d’une vingtaine d’artisans d’exception… Objets d’arts, broderies, bijoux… Venez trouver de belles idées de cadeaux !
Infos. Dans les jardins de l’Institut – Entrée Libre. 10h00-20h00.
◆ Ïopido (ou l’inverse)
iopido-8420 nov. à 19h30 – Ouagadougou- Institut français
Un homme, des cercles et toutes les folies que les combinaisons des deux font naître. Il navigue d’images inattendues à gestes improbables, la manipulation devient danse, la danse devient jeu avec toujours l’objet au milieu, agrémenté d’une bonne dose d’autodérision pour arrondir les angles ! Artiste de cirque, jongleur, magicien, manipulateur d’objets improbables (branches, cordes, pneus,…), Sylvain Julien exploite avec humour toutes les possibilités et combinaisons offertes par le cercle. Une pièce de cirque en forme de cartoon métaphysique, plein d’humour et de dextérité. Compagnie CaKtus. Une pièce imaginée et interprétée par Sylvain Julien. Mise en scène : Paola Rizza. Création lumière, régie : Dominique Ryo
Création son: Sébastien Brun et Clément Edouard.
Infos. Grand Méliès – 1000 & 2000 F.

 
Café-Concert
◆ Kalyre slam
21 nov. à 19h00
Ouagadougou
Institut français
Discipline bien vivante, à mi-chemin entre joutes verbales et performance, le slam célèbre l’art oratoire.
Art que combine à merveille Kalyre entre poésie, textes conscients et mélodies mandingues à mi-chemin entre jazz, soul, rock, blues, avec des brins de kora ravageurs.
Il vit à Ouaga et navigue aussi du côté du Mali où son album «Colères africaines» a été élu meilleur album slam…
Infos
K’Fête – Entrée libre.

 

 

Commentaires
Numéro d'édition: 84

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.