Joly Hôtel : un bien de  la première dame ?


«Nous avons toujours nourri l’ambition de contribuer à montrer le Burkina Faso sous son vrai visage : accueillant dans un cadre aménagé avec professionnalisme». C’est la déclaration que l’on peut lire sur le site de Joly Hôtel.

Ce palace de 4 étoiles, à quelques minutes de l’aéroport international de Ouagadougou, a été la cible de manifestants qui ont pillé tout sur leur passage.
Précédemment, l’hôtel comptait 57 chambres dont 9 suites et une salle de conférence de 100 places.
Dirigé par une équipe ghanéenne, l’hôtel a toujours été considéré comme une propriété de la première dame, à tort ou à raison. o

Commentaires
Numéro d'édition: 83

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.