Le Kiosque

Campagne 2014-2015: 710.000 tonnes de coton attendues au Burkina

Après une croissance timide (+2%) au terme de la campagne 2013-2014, la production cotonnière ouest-africaine devrait connaître une hausse de 16% durant la campagne 2014-2015 en passant de 1,6 million de tonnes de graines à 1,8 million de tonnes.
Selon le département américain de l’agriculture (Usda) qui avance ces chiffres, la croissance sera principalement portée par l’augmentation de la production malienne qui passera de 450.000 tonnes à 600.000 tonnes et celle du Burkina qui fera un bond de plus de 60.000 tonnes pour atteindre 710.000 tonnes. Du côté de la Côte d’Ivoire (+ 35.000 tonnes) et du Tchad (+ 2.000 tonnes) l’augmentation sera un peu plus faible, tandis que le Sénégal devrait enregistrer un léger recul (-1.000 tonnes).
Du côté des prix, la tendance générale est à la baisse avec des reculs variant de 15 à 20 F CFA par kilogramme par rapport aux tarifs de la campagne 2013-2014. Mais il faut noter que cette baisse va de pair avec celle du prix des intrants agricoles.

Afreximbank ouvre une succursale à Abidjan

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et le gouvernement ivoirien ont signé, le 22 septembre, un accord prévoyant l’ouverture d’une succursale de cette institution à Abidjan. Le président d’Afreximbank, Jean-Louis Ekra, a révélé, lors de la cérémonie de signature de cet accord de siège, que son établissement prévoit d’ouvrir un certain nombre de succursales régionales en vue d’aboutir à une meilleure répartition géographique de son portefeuille de crédits. «La succursale d’Abidjan devrait permettre d’atteindre cet objectif en desservant la sous-région francophone de l’Afrique de l’Ouest», a-t-il précisé. M. Ekra a également indiqué que le choix d’Abidjan s’est fait de façon objective, après une analyse de divers éléments dans plusieurs pays de la sous-région. L’implantation de cette deuxième succursale de la Banque au sein de la Cedeao survient après celle du Nigeria.
Depuis création en 1993, Afreximbank  a accordé des financements pour 28 milliards de dollars à des pays africains.

Commentaires
Numéro d'édition: 77

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.