De Bonnes Sources

• Projet de port sec de Ouaga: 30 milliards à trouver La Chambre de commerce, d’industrie et de l’artisanat était fortement représentée à Dubaï, lors de la conférence internationale organisée le 9 septembre dernier par l’Uemoa qui cherchait des appuis pour financer le Programme économique régional (Per). Elle était porteuse de son projet de port sec pour la ville de Ouagadougou, pour démarcher de potentiels investisseurs. Le montant recherché est d’environ 30 milliards de F CFA. Ce projet devrait permettre de soulager la zone de Ouagarinter. • L’usage de Facebook a son 1er procès au Burkina Désormais c’est sûr. Ce qu’on met sur Facebook peut valoir une condamnation devant les tribunaux au Burkina. Le tout premier procès provoqué par une publication sur le réseau social a eu lieu à Ouahigouya. Un individu était poursuivi pour diffamation devant le Tribunal de grande instance de la ville à la suite de ses publications portant sur une personne. L’audience s’est déroulée le 27 août dernier et le verdict a été prononcé le mercredi 10 septembre. Au terme du procès, le prévenu, qui a plaidé coupable et présenté des excuses, a été néanmoins condamné à 2 mois de prison ferme. Il envisageait de faire appel. L’usage de Facebook est très à la mode au Burkina et tous les utilisateurs devraient maintenant faire attention. Malgré le caractère libre du réseau, son utilisation est soumise aux contraintes sur le respect des droits d’autrui. • Nouvelle agence de la SGBF Le 13 septembre dernier, la Société générale Burkina Faso (SGBF) a aménagé dans sa nouvelle agence de la Zad, située en bordure du Boulevard Tansôba Kiéma, à 100 m du rond-point de la Zad et à proximité de Cfao Motors. Depuis 2012, la banque s’est inscrite dans une dynamique d’ouverture et de rénovation d’agences. Elle a ainsi procédé à l’ouverture des agences de Somgandé et des 1.200 logements en 2012, celles de Tenkodogo, Manga, Ouahigouya et Banfora en 2013. Elle a procédé à la rénovation de l’agence de Kwamé N’Krumah en 2013. • Résultats du Mca-BF Après la fin officielle du Compact, intervenue le 31 juillet 2014, le Millenium challenge account-Burkina Faso a diffusé ses résultats. Un programme structurant de plus de 240 milliards de F CFA à exécuter en 5 ans pour réduire la pauvreté par la croissance économique. C’est le marathon dans lequel le Burkina s’est inscrit depuis le 31 juillet 2009, date du début effectif du Mca- BF. Projet sécurisation foncière, projet développement de l’agriculture, projet désenclavement, projet Education des filles (Bright II), c’était les 4 axes majeurs qui ont constitué le Compact du Burkina, l’un des plus ambitieux parmi les 28 autres signés par le gouvernement américain avec d’autres pays. Selon le chef du Gouvernement, «avec un taux d’exécution financière de plus de 98% et à peu près 100% du taux d’exécution physique, tous les résultats du Compact répondent aux préoccupations réelles des populations bénéficiaires et ces beaux indicateurs vont booster la croissance et réduire substantiellement la pauvreté». • Les nouveaux conseillers du Csc ont prêté serment à Ouagadougou La nouvelle présidente du Conseil supérieur de la communication (Csc), Inni Nathalie Somé/Hien, ainsi que les huit autres nouveaux conseillers de l’institution en charge de la régulation des médias au Burkina Faso ont prêté serment le 11 septembre dernier.Le président du Conseil constitutionnel, Dé Albert Milogo, a rappelé aux nouveaux conseillers quelques missions du Csc. Pour Dé Albert Milogo, il s’agit d’abord de veiller à l’application de la législation et de la règlementation relative à la communication au Burkina Faso. La prestation de serment intervient dix jours après l’élection de Inni Edwige Nathalie Somé/Hien à la tête du Conseil supérieur de la communication. Elle remplace à ce poste Béatrice Noëllie Damiba qui y a passé six ans. Selon la nouvelle loi organique, les conseillers du Csc sont nommés pour un mandat de cinq ans non renouvelable. • Terrorisme en Afrique : un forum en octobre Un sommet international sur le crime transnational est prévu en octobre prochain à Genève dans le cadre du Forum de Cran Montana. C’est le 16e du genre et selon la Lettre du continent qui donne l’info, l’Afrique sera au cœur des échanges avec la menace terroriste.o

Commentaires
Numéro d'édition: 78

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.